Class Notes (1,100,000)
CA (620,000)
UOttawa (30,000)
BIO (3,000)
Lecture 5

BIO 3576 Lecture Notes - Lecture 5: Habitat, Bulgarian Lev, Dune


Department
Biology
Course Code
BIO 3576
Professor
Julie Morand- Ferron
Lecture
5

This preview shows half of the first page. to view the full 3 pages of the document.
Prédateurs et proies
Le 29 janv. 16
- Construire des leurres qui ont un des caractéristiques du grenouille (patron, saute, odeur),
et les placer (un à la fois) dans la présence du lézard, et observer le ou les quelles sont
attaquer
Contrôle est un leurre sans aucun des caractéristiques ci-dessus
- Nombre de vers manger (axe Y) par chaque poisson dans chaque endroit dans l’aquarium
(axe X), sans et avec la présence du prédateur (cichild)
Cichild était ajouté au bout de l’aquarium
- Équilibre entre alimentation & risque de prédation
Facteurs qui affect cet équilibre : La valeur énergétique de la nourriture en
question; la disponibilité & valeur des autres nourritures; la perception u risque de
prédation; la faim; etc.
- Pourquoi les proies et les prédateurs ne sont-ils pas poussée jusqu’à l’extinction?
- Asymétrie des coûts fait en sort qu’il y a pression de sélection plus élevé sur les méthodes
d’éviter la prédation
- Les proies on généralement un temps de génération plus courte car ils sont plus petites, et
donc ils peuvent adapter plus rapidement
Ladaptation des proies sont possibles à tous les 7 stades (rencontre → digestion)
- 1) Réduire les rencontres :
Rareté apparente : Choix de micro-habitat, périodes d’activité distinct, se cacher
- 2) Réduire la détection :
Immobilité
Être cryptique : coloration ressemblant à un échantillon au hasard du champ
visuel du prédateur (Camouflage)
- Ex. Mélanisme industriel
Image de recherche : Les prédateurs devient très efficaces à reconnaitre les proies
quand ils sont exposés à un type de proie
Sélection apostatique et polymorphisme : Prédation sur les phénotypes les plus
communs, qui donne l’avantage au phénotype rares (sélection diversifiant)
- Mène à un cycle entre phénotype rare/commun
Autre méthodes : Signaux pour la communication intra-spécifique qui diffèrent de
ceux perçus par les prédateurs
- Ex. Sons, coloration, phéromones
find more resources at oneclass.com
find more resources at oneclass.com
You're Reading a Preview

Unlock to view full version