Class Notes (836,147)
Canada (509,656)
CLA1501 (10)
Lecture

Cours 3.docx

7 Pages
116 Views
Unlock Document

Department
Classical Studies
Course
CLA1501
Professor
Denis Renaud
Semester
Summer

Description
COURS 3 La civilisation grecque L'ÂGE DU FER EN ÉGÉE 3.1Les siècles obscurs (1200– 800av. J.C.) Caractéristiques : Transition entre l’âge du bronze et la période suivante, la période archaïque. Un peu comme un moyen âge.  Information fragmentaire pour reconstituer la période de quatre siècles  Bouleversements majeurs des sociétés  Décadence progressive, mais préservation d’éléments culturels Trois grandes phases : 1- Destruction des principaux sitesmycéniens  Série de raids ne menant pas à des installations définitives, mais à des occupations partielles et créant de l’insécurité  Migrations internes et appauvrissement démographique  Il en résulte entre autres une migration vers l’Ionie  Disparition de l’écriture (mycénienne – grec)  Effondrement des centres du pouvoir politique  Nombreuses guerres locales  Déclin culturel et artistique 2- Isolement et repli des sites existants (de320 à40établissements) 3- Fin del’isolement dumondegrec  Diffusion de la céramique géométrique  Réémergence de l’agriculture  Réapparition de bâtiments au plan rectangulaire et de lieux de cultes  Croissance démographique ? = impossible à évaluer Cependant :  Introduction de la technique du fer  Réapparition d’une céramique de qualité (protogéométrique et géométrique)  Apparition de la crémation  Apparition des tombes à ciste  Persistance d’une langue parlée, vraisemblablement de souche grecque  Vers la fin du IXe siècle ou au début du VIIIe av.J.C., réapparition de l’écriture et mise en texte de l’Iliade et l’Odyssée Donc :  Survivance de fragments culturels et politiques de l’époque mycénienne (Agriculture, céramique, métallurgie)  Intégration de ces fragments de civilisations dans un contexte nouveau, marquant une coupure avec la période précédente  Préservation de noyaux culturels d’origine grecque  L’intérêt des grecs pour leur passé est mythique, et non historique  Il faut interpréter les siècles obscurs avec grande prudence  Deux témoignages incontournables évoquent cette période : l’Iliade, l’Odyssée 3.2Larenaissance del’écrituregrecque(800av. J.C.)  Bien qu’il y ait eu des écritures de types linéaires (A, B) et des pictogrammes aux époques minoennes et mycéniennes, l’écriture en tant que système structuré basée sur une logique grammaticale et orthographique ne fît son apparition que vers la fin du IXe ou le début du VIIIe siècle av. J.C.  Les Grecs, via les échanges avec les Phéniciens, adoptèrent aussi leur alphabet. Cependant, les Grecs y ajoutèrent la notation des voyelles, ce qui constituait une révolution.  Les Grecs distinguaient la langue parlée selon le dialecte : ionien, éolien, arcadien, dorien, nord-occidental.  L’écriture permettra désormais de conserver des documents d’archives : listes de magistrats, listes de vainqueurs aux Jeux, réponses des oracles, textes de loi, décrets, traités, littérature. 3.3Lemonded'Homère : l’Iliade et l’Odyssée  La mise en texte de ces deux poèmes résulte de siècles de poésie orale, composée, récitée et transmise par des aèdes  Toutefois, nombreuses distorsions de la réalité au gré des aèdes  Nombreux récits héroïques oraux durant les siècles obscurs, dont le cycle troyen  L’archéologie a démontré qu’il y a eu des conflits vers la fin de l’âge du bronze ; l’une des villes de Troie (homérique ?) fut détruite au XIIe siècle av. J.C.  Dans l’Iliade et l’Odyssée = société de rois et de nobles possédant des terres, vivant une vie luxueuse et combattant glorieusement  En dehors des nobles et des rois = une population avec peu de droits et de moyens Qui est Homère ?  Selon la perception idéalisée, il s’agirait d’un poète mythique qui aurait vécu { l’IXe- VIIIe siècles av. J.C.  Il serait né à Smyrne ou à Chios, aurait enseigné son art (rhétorique) tout en voyageant à travers la Méditerranée  On lui attribue l’Iliade et l’Odyssée, deux des plus grandes œuvres de la littérature grecque  Toutefois deux hypothèses se côtoient quant { l’identité d’Homère : 1- un poète très ancien, auteur d’une part significative des deux ouvrages autour desquelles se seraient greffés des auteurs postérieurs 2- un poète tardif (non contemporain de l’époque évoquée) qui aurait transcrit les épopées antérieures de la tradition orale  Donc : L’œuvre de celui qu’on nomme Homère est un ensemble possédant une certaine uniformité de style, mais dont l’attribution { un seul individu n’est plus admise. 3.3.1 LaGuerre deTroie(selon Homère : L’Iliade) L’Iliade est un long poème d’environ 16 000 vers qui racontent la colère et la douleur d’Achille lors de la dixième année du siège de Troie par les Achéens ; il ne s’agit donc pas du récit de la guerre. Type de littérature qui mélange le merveilleux et certains facteurs réels. Ces récits se terminent souvent très mal. Les Dieux vont se mêler régulièrement des conflits entre les humains. La cause de la guerre de Troie est l’enlèvement d’Hélène de Sparte par Pâris, qui est le fils de Priam et d’Hécube et frère d’Hector. Suite { un concours où Pâris devait décider quelle était la plus belle déesse entre Athéna, Héra et Aphrodite, ce dernier choisit Aphrodite car elle lui avait promis Hélène. Les Achéens, commandés par Agamemnon et au sein desquels se trouvaient Achille et Ménélas, le mari d’Hélène, partirent pour Troie et assiégèrent la ville pendant dix ans. Chant I : La peste et la colère d’Achille Chant II : Le songe et l’épreuve Chant III : Les armées au combat ; le duel entre Ménélas et Pâris Chant IV : Dispute des dieux au sujet des Troyens et des Achéens Chant V : Diomède le guerrier Chant VI : Hector et Andromaque Chant VII-VIII : Affrontement des combattants et intervention des dieux Chant IX : Discours visant à convaincre Achille de retourner au combat Chant X : Expéditions nocturnes d’Ulysse et de Diomède Chants XI-XIII : Combats Chants XIV- XV : Zeus trompé Chant XVI-XVIII : Exploits de Patrocle, combats autour de son corps et annonce de sa mort à Achille Chant XIX : Les armes d’Achille Chant XX : Les dieux au combat Chant XXI : Achille met en déroute les Troyens Chant XXII : Duel entre Achille et Hector Chant XXIII : Funérailles de Patrocle Chant XXIV : Retour du corps d’Hector { Priam Chaque chant illustre une étape. 3.3.2 LaGuerre deTroie(selon l’archéologie) Le site de Troie recèle neuf niveaux d’occupation allant de l’âge du bronze (3000 av.J.C.) jusqu’{ l’an 1300 de notre ère. Le site était en partie sur la propriété de C. Calvert et fut « découvert » en 1870 par Heinrich Schliemann, qui y fouilla de 1871 à 1873, en 1878-1879, en 1882 et 1890. Vinrent ensuite W.Dörpfeld et C.Blegen, qui y consacrèrent une bonne partie de leur carrière. Depuis 1988, le site a fait l’objet de fouilles sous la direction du professeur Manfred Korfmann de l’Université de Tübingen en Allemagne (décédé en 2005). Vidéoen 5segments : LaGuerre de Troie : mythe ouréalité ? Documentaire de la BBC/Discovery Channel, 2004. Durée totale : (47 min 22 s.) Segment 1 : (9 min 15s.) Segment 2 : (8 min 46s) Segment 3 : (9 min 17 s) Segment 4 : (10 min 26s) Segment 5 : (9 min 38) Site du projet Troia (Université de Tübingen) en anglais http://www.uni-tuebingen.de/troia/eng/index.html, le 22 septembre 2005. 3.3.2.1 HeinrichSchliemann et Troie Quelqu’un qui est passionnée d’Homer et qui consacre sa vie { trouver la ville de Troie, qu’il a trouvé. Heinrich Schliemann (1822-1890) était le fils d’un ministre protestant et { la mort de sa mère en 1831, il fut envoyé chez son oncle. En 1836, il dut quitter l’école en raison de problèmes financiers que son père éprouvait. Très tôt, il développa une fascination pour le monde d’Homère et il devint autodidacte, lisant tout ce qu’il trouvait sur le sujet et apprenant plusieurs langues. Son talent pour les affaires et une ambition démesurée lui permirent de devenir un homme d’affaires prospère, mais tourmenté sur le plan personnel. Après un premier mariage raté, il entreprit de divorcer en 1868 et décida, { la mort d’une de ses cousines, de s’inspirer d’Ulysse, le héros de l’Odyssée, pour se lancer en archéologie et découvrir Ithaque, la patrie du héros d’Homère. Il se rendit en Grèce et y entreprit des fouilles en s’inspirant des récits d’Homère. Après quelques découvertes à Ithaque, il résolut de trouver l’ancienne Troie. Arrivé { Hissarlik en Turquie, il mit au jour plusieurs niveaux d’occupation au cours de campagnes successives parmi lesquels se trouvait une ville qu’il associa { la Troie homérique. En compagnie de sa nouvelle épouse, Sophie, il découvrit entre autres le« trésor de Priam », qu’il vola et qu’il cacha en Grèce. Utilisant le trésor comme outil de négociation, Schliemann eut des rapports conflictuels avec les gouvernements turc et gr
More Less

Related notes for CLA1501

Log In


OR

Join OneClass

Access over 10 million pages of study
documents for 1.3 million courses.

Sign up

Join to view


OR

By registering, I agree to the Terms and Privacy Policies
Already have an account?
Just a few more details

So we can recommend you notes for your school.

Reset Password

Please enter below the email address you registered with and we will send you a link to reset your password.

Add your courses

Get notes from the top students in your class.


Submit