notes de cours ech 3310.docx

25 Pages
103 Views
Unlock Document

Department
Conflict Studies and Human Rights
Course
ECH3720
Professor
Philippe Lagass�
Semester
Winter

Description
8 janvier 1 Présentation du plan de cours et introduction aux études de la guerre  Révision types de guerre      :    Guerre interétatique : entre deux États ; Intra­ étatique : à l’intérieur d’un État ; Asymétrique : entre la force armées d’un État  et  des combattants insignifiants ; Proxi : affrontement indirecte ; Conventionnelle : conflit ouvertement mené par un pays contre un  autre   État major      :    Décider la stratégie militaire, va donner des directives concernant les opérations  La stratégie      : C’est un but, une façon de procéder et l’organisation des ressources que nous avons, afin d’atteindre l’objectif ou le but  Quatre niveaux des opérations militaires      :    Grande stratégie : questions des alliances, de l’économie, du rôle, des dépenses, du budget, façon qu’on va organiser l’État et  les priorités afin d’atteindre l’objectif pour l’État. Un de ses catégories c’est la catégorie militaire ; Stratégie : le plans d’attaque ;  Opérations : la façon de procéder, composantes du but et de l’objectif stratégique, c’est ici qu’on atteint les différentes étapes  des composantes pour arriver à l’objectif ; Tactiques : engagements individuels qu’on retrouve lors d’une opération, les  engagements tactiques devraient suivre les objectifs des opérations et les stratégies militaires devraient répondre aux objectifs  de la grande stratégie. Cependant, ça ne fonctionne pas toujours de cette façon.    10 janvier 2 La guerre chez les premières et les anciennes civilisations Premières civilisations  Premières civilisations      : des petits groupes avant qu’on commence à s’organiser, ces caractéristiques se retrouvent encore dans  certaines civilisations.   Organisation de la société      : on pare surtout de tribus, de clans et de petits groupes. Le noyau de la société autour de plusieurs  familles regroupées ensemble. On parle aussi de groupes régionaux très petits et c’est à cause de sa que c’est dur de dire que  les activités violentes de ces peuples content comme de la guerre. Les chasseurs, guerriers, etc sont tous les mêmes  personnes, parce que la division du travail n’a pas encore été développée.   Pourquoi la guerre     ?  Question d’interaction entre différents groupes On parle autant de groupes sédentaires, surtout chasseurs et aussi de protocultivateurs  Traits communs      : environnement difficile, violence assez commune, le meurtre était une cause importante de la mort, chaque  civilisation n’était pas extrêmement violentes, mais aussi ces premières civilisations ne sont pas seulement paisibles. La survie  est importante avant tout et on se méfie des autres, on voit soit les éliminer soit créer un effet de dissuasion, étant donné que je  suis préoccupé par ma survie ce qu’on veut éviter c’est mes pertes et réduire les coûts de la violence, éviter des grandes  batailles et des confrontations directes. Pour y arriver je vais utiliser des stratégies telles que l’élément de surprise, effet  dissuasif, et des moments dans lesquels l’ennemi n’a pas l’avantage. Ça ne ressemble pas vraiment à la guerre comme celle  qu’on voit aujourd’hui, mais on parle plutôt de règne, attaques surprises rapides, avec des objectifs très limités, ce sont surtout  des protoguerres. On veut éviter d’épuiser nos forces, éventuellement on veut que le conflit prenne fin éventuellement parce que  sinon ça nuit aux objectifs de tout le monde. Tout le temps qu’on dépense sur le militaire, c’est du temps qu’on perd dans la  nourriture et dans les ressources.   Outils      : Sociétés qui fonctionnent surtout avec des arques, mêmes outils utilisés pour la chasse. Le cheval est un outil essentiel  dans le développement de la civilisation humaine. Le cheval permet de changer complètement la guerre par la hiérarchie des  groupes, permet la rapidité, permet un armement plus grand et permet de contrôler un beaucoup plus grand territoire et déjà là,  la méthode de s’organiser et de mener la guerre va complètement changer.  Motivations, causes et réalité de la guerre     : la  survie est primordial et donc l’accès à l’eau, la nourriture (animaux, terrain de  chasse que tu peux contrôler), les individus, un abri, système qui fonctionne, d’une zone qui est la nôtre, assurer la croissance  de notre société, sont des motivations importantes. Une des motivation importante c’est de prendre des territoires pour avoir une  exclusivité, pas une question de propriété, mais plutôt une question de survie (on a besoin d’une zone pour faire notre chasse et  pour survivre). Les femmes ont un nombre d’enfants limité, et les hommes peuvent avoir un nombre d’enfants illimités. Beaucoup  d’esclavage, de violences, de massacres des enfants. Facteurs de privilèges et de statut sont donnés à certains membres de la  société et contaient énormément. Démontrer qu’on est le meilleur guerrier et qu’on est un bon chef de guerre sont des éléments  qui démontrent notre pouvoir politique. Il n’y a aucune autorité au dessus de notre propre village, alors la seule façon de  répondre à la violence causée par l’ennemi, est la vengeance. Stratégies : desfois je veux éliminer l’adversaire, mais dans  d’autres cas je veux seulement créer un effet de dissuasion, de démonstration de supériorité. Il y a également tout un autre  groupe de motivations, qui vont varier tellement : motivations spectaculaires (rituel, sacrifice, religion, passage important) devient  une question d’honneur et de prestige au sein du groupe, ou le sens de soi du groupe. (Vikings, iroquois) (5000 A. J­C). On  retrouve plusieurs de ces éléments là dans les gangs de rue d’aujourd’hui, parce que les petits groupes ne peuvent pas mener  des stratégies trop couteuses, trop complexes ni trop organisées.  Civilisations agricultrices   Développement de l’agriculture      : Mésopotamie, Afrique du Nord, Nord de l’Inde, Afrique de l’Ouest.   Caractéristiques chez ces sociétés agricoles      :   l’élevage des animaux permet de cultiver énormément de terre et donne beaucoup  de protéines, et donc la croissance augmente beaucoup  Politique, technologie des sociétés      : commence à voir des villages et des villes, fortification (élément important de la guerre  ème jusqu’au 19  siècle), notions de populations, de liens de sang, sens de l’identité ethnoculturel ou religieux, qui va au delà de la  famille et de la tribus, important surtout au niveau du réseau linguistique. Permet l’accumulation de pouvoir social à grand  échelle (les seigneurs de guerre), lien direct et intime entre celui qui protège et celui qui a le pouvoir. L’autorité se retrouve dans  la capacité de protéger. Concentration du pouvoir vers le haut, début de l’Aristocratie, mais surtout l’apparence de grandes  armées et on peut se permettre de créer ces groupes la étant donnée l’agriculture. Les technologies sont le cheval, les chariots,  le métal, les arques, la composite, les sièges. Rapidité, précision, expertise, spécialisation grâce au développement  technologique.   Motivations      : Conquête, esclavage,  supériorité du groupe (on veut démontrer notre supériorité, prestige des élites et des  guerriers au sein du groupe), valeurs de la société sont des valeurs guerrières  (Livres : Homer, Ancien testament) Grèce Antique  Culture et société      : Cités­États, police, organisation de la société, 3 classes (hommes citoyens, femmes et esclaves). La guerre  était menée seulement par les citoyens et faire la guerre faisait partie du rôle d’un citoyen et il avait un intérêt de protéger la terre.  Armure de fer, bouclier d’environ 3 pied, il pèse environ de 50­70 livres. Stratégie : placés en phalange et genre de confrontation  frontale, directe, de courte durée 14 janvier La guerre au Moyen Age : Grèce Antique : - Villes qui dépendent énormément de l’agriculture - Modèle de la démocratie : ceux qui se battent pour la ville sont des citoyens - Plus grand territoire= plus difficile à défendre - Armée dépendent de ce qui a sur le territoire, donc a un incitatif de ne pas bruler les terres - Identité de la citoyenneté pour être membre d’une société comprend participer dans la guerre - Pour ta victoire, la seule chose qui compte : les personnes ds la ville - Parler la même langue d’un autre reconnait le fait que cette personne est civilisée, cela vient mettre certaines règles de combat mais ça ne veut pas dire que_ - Dépend de citoyens pour être soldats – saison de guerre courte (période où on ne dépend pas du travail agricole (période précise)) - Tout les citoyens état sont d’accord avec la durée et le temps pour faire la guerre – courte durée de se rendre à l’endroit de guerre et décider qui gagne --- d’ailleurs, c’est une des raisons que la phalange a état inventé – guerres courtes et sanglantes, avec une indication claire de qui gagne. - Avantages : on sait exactement qd la guerre aurait lieu, on respecte entre état, prépare, guerre contre des gens semblables qui accepte les règles (contre d’autres cité-états qui fonctionne de façon semblable avec des phalanges aussi) on sait qui a gagné et qui a perdu (éviter les négociations), impose des structures et des règles sur la guerre dont tout les autres états étaient au courant, prendre qqun par surprise te met vulnérable à être de retour pris par surprise (pcq état dépend du citoyen état qui doit laisser leur emploi pur faire la guerre) - Désavantages : pas très flexible de mener une guerre contre des adversaires qui ne sont pas semblables et ne fonctionnent pas de cette façon (vulnérable à un adversaire qui fonc différemment), - 10 milles orbites contre 25 mille --- perse perdu 7milles soldats et Grèce seulement 200 soldats  efficacité des phalanges, courtes durée - Compensation pour assurer que les guerres sont plus courtes, et espace et temps spécifiques • Éviter attaques surprises : déclaration de la guerre – temps et espace • Ne pas encourager et même éviter attaquer les gens qui ne sont pas soldats (femmes et esclaves) – vu comme irrespectueux • Temps précis de la guerre • Respect de____ Mène certains auteurs de dire que le modèle de la Grèce Antique représente l’idéal de la guerre (déclarée, respecte les règles, courte durée) --- précise --- notre idée de la guerre idéale  en réalité c’est l’exception  Celui qui a mis fin à ce type de guerre : Alexandre Legrand et son père ___ de la Macédonnie - Plus de flexibilité et de rapidité – Legrand apporte une armée plus professionnelle, armée permanente, se donne à l’année longue et plus d’entrainement (lui permet de prendre contrôle de la Grèce) - Avantages : vise guerre de courte durée - ***Indice pour une question d’exam: Débat ajd sur quel genre d’armée devrait avoir dans une démocratie --- éviter que la guerre soit trop coûteuse on prend des citoyens – 20 siècle a appris la leçon que la dictature prend avantage de l’idée de la guerre – Europe a eu tellement peur de retourner en guerre – diff pour un démo de mener une politique étrangère qui utilise avant-garde la guerre et force armée si cette armée dépend des citoyens et affecte les citoyens Démocraties de nos jours sont plus vers les armées professionnelles pcq les citoyens ne veulent pas s’enrôler (certains penseurs disent que ça serait mieux aussi pcq ça limite les coûts) Armée de citoyen : prix de la citoyenneté c’est être dans l’armée (droit peuvent êtres brimés) encore ajd ds les Etats-Unis refuser être ds armée tu es refusé d’avoir une carte de sécurité sociale  Guerre Navale : - Utilisé pour attaquer les navires des adversaires - Commerce entre les États se faisaient par les voies maritimes (qui contrôle la mer?) - Tube de feu que les Grecques utilisaient pour brûler les navires des autres - Guerres pour des traités ou des blocus - Cause importante de la guerre à l’époque : le contrôle de la mer - Innovation de l’Empire romaine • Commence à changer la composition de l’armée – de plus en plus on a besoin d’être membre de l’armée pour avoir certains droits --- récompense pour les soldats sont des terres, donc graduellement on a besoin de plus de terre --- agrandit territoire et encourage la conquête et la conquête nécessite donc une plus grande armée  cercle vicieux • Le devoir maintenant de récompenser le soldat devient l’obligation du général en chef pcq ça devenait très coûteux ce qui donne une distance entre les obligations de la république envers les armées (court terme c’était logique) et pcq ils sont en longue conquête, loin de Rome --- développaient essentiellement des armées privées Lien ajd : dépend les armées avec les compagnies privées (très cher de s’occuper et de les nourrir) Logique en tant qu’État d’être si dépendant des compagnies? • Lien entre le soldat et la république est cassé et remplacé par un lien personnel --- permet d’avoir des armées très spécialisées, idéales pour la conquête et habiles en ingénierie, pas de préoccupation de la famille ou de la république • La conséquence est la guerre civile de ces armées qui se confrontent (deux seigneurs de guerres qui se confrontent) – raison que sous l’empire on met fin à cette pratique et met l’armée sous l’Empereur  société très militarisée --- l’un dépend de l’autre (armée et l’Empereur) • La légion compte environ 400-500 soldats (soldat commun, mélangé avec__) Techno similaire avec Grèce antique, armée professionnelle et spécialisée; forte en ingénierie (ex : Israel) • Romains construit tellement de routes dans l’Europe pour contrôler le territoire de façon efficace et rapide – moins préoccupé par la sécurité Bénéfice de la société à donner aux autres qui ne résistent pas pour assurer de les contrôler, mais une population qui résiste est la raison pour laquelle il y a une légion Défense en profondeur villes fortifiées et légions – but de créer un piège pour l’adversaire en l’acceptant qu’il entre dans le territoire (corner them) Punit les populations complètes et assimile les pop pour tenter de convaincre les gens d’abandonner la résistance Empire avancée au niveau techno Avantage qu’ils avaient : autres Européens ne savaient pas comment se battre contre la légion (guerriers attaquaient la légion) difficulté contre les adversaires Dépendaient des fortifications, utilisaient les guerres psycho, dépendaient de l’ingénierie, utilisaient la route de la méditerranée (facilement bouger à l’intérieur de ton territoire : explique le succès du contrôle d’un si grand territoire) routes pour faciliter la vie des gens mais aussi un instrument militaire qui a apporté beaucoup de succès Tente pas de contrôler tout les territoires au complet, mais surtout avoir des forces biens placés, au bon moment pour pouvoir attaquer ou défendre Avantage que Rome avait contre ses adversaires, Rome utilisaient les lignes INTERIEURES (contraire à extérieurs) Époques Médiévale : • Système politique : - Après chute de l
More Less

Related notes for ECH3720

Log In


OR

Join OneClass

Access over 10 million pages of study
documents for 1.3 million courses.

Sign up

Join to view


OR

By registering, I agree to the Terms and Privacy Policies
Already have an account?
Just a few more details

So we can recommend you notes for your school.

Reset Password

Please enter below the email address you registered with and we will send you a link to reset your password.

Add your courses

Get notes from the top students in your class.


Submit