Class Notes (835,492)
Canada (509,211)
French (36)
FRE2520 (7)
Lecture

L’enfant de sable.docx

14 Pages
83 Views
Unlock Document

Department
French
Course
FRE2520
Professor
Kasereka Kavwahirehi
Semester
Fall

Description
L’enfant de sable Analyse de L’enfant de sable On ne peut pas parler de culture ou de littérature maghrébines sans évoquer l’apport des  jeunes issus de l’immigration. Sur le plan de la musique, de la chanson, de l’autovisuel ou  des lettres, on ne peut ignorer une génération qui exprime non pas deux cultures, mais  dans une troisième voie, une culture qui suit les méandres des heurs et malheurs de  l’intégration. Cette culture, encore neuve, n’est pas reconnue par les Maghrébins du  Maghreb. Elle en appelle a la fois a une reconfiguration des identités et cultures de la  France (pays d’accueil) et du Maghreb (origine des parents). 1) L’auteur: Tahar Ben Jelloun Ne a Fès (Maroc), le 1er déc. 1944 Éducation dans la tradition coranique (école coranique), puis dans une école primaire  franco­marocaine bilingue en français et en arabe. Études de Philosophie a l’Université Mohammed­V de Rabat 1965: dans un camp disciplinaire de l’armée suite a des manifestations d’étudiants et de  lycéens dans les grandes villes du Maroc. Libéré en 1966, il reprend ses études  1971, il va préparer une thèse en psychologie a Paris, Titre: La misère affective et  sexuelle des travailleurs nord­africains en France. De 1972 a 1975: il travaille comme psychothérapeute. C’est en 1973 qu’il publie son  premier roman: Harrouda. 1987: Prix Goncourt pour La Nuit sacrée. 1990: Il devient citoyen Français Caractéristiques de l’écriture de T. Ben Jelloun Explore les genres : N’écrit pas que les romans. Les essaies, la poésie,  Marie les traditions occidentales et orientales (France et le Maghreb) L’itinéraire des narrateur et des personnages des récits s’inscrit dans les villes qui  racontent et se racontent : Fès, sa vielle natale, ville de la tradition, des symboles de la  haute culture musulmane, Tanger, la ville frontière ouverte sur la Méditerranée,  Casablanca, la capitale moderne et Paris, l’étrangère, ville de l’émigration et ville hôte. Tahar Ben Jelloun expérimente une poétique du récit en train de se construire ou qui se  construit en se déconstruisant, une polyphonie narrative ou le narrateur s’efface pour  laisser place aux voix plurielles. Il intègre les procèdes narratifs empruntes a la tradition  orale et recourt a la figure du conteur populaire et de la halga, le cercle des auditeurs du  conte oriental traditionnel. Son récit est tisse d’intertextes littéraires, d’auteurs de la  modernité, de Genet a Borges, de la tradition arabe, du Coran et des Mille et une nuits. Il écrit pour montrer comment le narrateur opérer 2  narrateur; explique ce qui se passe dans l’histoire On ne sait pas qui écrit la lettre Qui est il? Il montre que le roman est un construction 4 autres narrateurs expliquent l’histoire a la fin de l’histoire Il y a un narrateur qui vois tous (comme dieu) Il y a un narrateur orientale Narrateur argentin Un texte tisse de plusieurs autres textes 3. La signification du titre L’enfant de sable est d’un point de vue thématique et narratologique un texte très  complexe. Le titre fait référence à plusieurs choses.  Sable; détruit facilement;  Château de sable détruit facilement Le mot « sable » est l’indicateur d’une structure mouvante, qui n’est pas modelable et qui  ne peut être fixée; elle fond et s’évanouit. Le sable incarne le désert toujours changent,  tout comme l’est la structure narrative labyrinthique du roman : structure sans centre, ou  il y a diverses entrées et sorties. Chaque chapitre est expliquée par un narrateur diffèrent; montre les point de vues  différents Le sable est aussi une métaphore de l’impossibilité pour l’écriture de saisir la réalité,  comme Borges le montre dans Le livre de sable (intertexte). La réalité nous échappe  toujours. Le sable symbolise en plus la traversée du désert par Ahmed qui est une allégorie de la  souffrance de la vie. P. 15 « cette histoire est aussi un désert. Il va falloir marcher pieds nus sur le sable  brulant, marcher et se taire, croire a l’oasis qui se dessine a l’horizon et qui pour ne cesse  d’avancer vers le ciel, marcher et ne pas se retourner pour ne pas être porter a la vertige. Enfin, le sable est une sorte de degré zéro de l’existence ou une allégorie de la recherche  de soi; Ahmed étant  la recherche de sa vraie identité. Ahmed devient une prostituée ????????????????????????????????????? 4 structure du texte Le roman comprend 19 chapitres portent tous un titre mais certains ont en commun le  titre suivant : « Porte de… » suivi d’une variation. Il y a 7 portes en tout. La structure  narrative et très complexe. Deux niveaux textuels : Le premier niveau est celui d’une intrigue d’encadrement (niveau  1). Le second niveau est celui d’une intrigue intérieure (Niveau 2). N1____N2 N2_____N1 N3_____________N3 De plus le roman est jalonne par divers types de discours ou des textes : nous avons une  narration a la troisième personne (narrateur omniscient), une narration a la première  personne, le discours  >>> Le conteur intervient au milieu du premier chapitre >>>> Ces indications montrent que ce qui se joue… >>>> Le sujet du roman Il s’agit d’une famille dans lesquelles seules des femmes sont nées : sept filles. En raison  de la tradition arabo­musulmane et celle de l’héritage, ces naissances sont une véritable  honte pour le père, puisque c’est le sexe masculin qui incarne les valeurs d’une société et  non la femme. Il décide donc que le prochain enfant serait un homme : « l’enfant a naitre  sera un male même si c’est une fille! » (p21) Mais le destin joue encore un tour au père puisque a femme met au monde une fois  encore une jeune fille a qui le père le nom de Mohamed Ahmed. A partir de ce moment­ la, tout le monde divulgue la nouvelle que la famille de Hadj Ahmed a eu un garçon. La langue du père, qui représente l’autorité et la norme, a la même puissance que celle e  Dieu puisqu’elle est capable de changer la nature. La langue patriarcale est le moyen par  lequel père s’impose devant sa femme et même devant la nature : « L’enfant que tu  mettras au monde sera un male…j’ai tout arrange, j’ai tout prévu… Ainsi le pacte fut  scelle. » (21­23) Ahmed est un sacrifice; pour sauver la fortune de son père, il sauve sa famille de la  pauvreté. Citation p 26­27 Cette citation met clairement en exergue une performance itérative qui a l’autorité de  faire naitre un homme. La formule quasi magique du « C’est un homme » suivie « C’est  un garçon », dont les substantifs se font écho dans la répétition, emploi du mot  « testicules » et « pénis », sont manifestement le double moment de création et 
More Less

Related notes for FRE2520

Log In


OR

Join OneClass

Access over 10 million pages of study
documents for 1.3 million courses.

Sign up

Join to view


OR

By registering, I agree to the Terms and Privacy Policies
Already have an account?
Just a few more details

So we can recommend you notes for your school.

Reset Password

Please enter below the email address you registered with and we will send you a link to reset your password.

Add your courses

Get notes from the top students in your class.


Submit