Class Notes (838,386)
Canada (510,872)
History (929)
HIS2762 (21)
Lecture

10-07-2013.docx

4 Pages
91 Views
Unlock Document

Department
History
Course
HIS2762
Professor
Nicole St- Onge
Semester
Fall

Description
HIS 2762 – le lundi 7 octobre 2013 • Le résultat des différences entre le Haut et le Bas Canada est une réalité ethnique. Il y a deux visions qui émergent après 1791 de comment que le Canada devrais se développé. • C’est par le biais de la chambre d’assemblée que les gens utiliseront la chambre élu pour des fins à défendre la langue française comme langue officiel au parlement. • En 1791 et certainement en 1800 les agriculteurs du Bas-Canada sont relativement prospères. Ceci est grâce aux exportations de blé vers la G-B. Jusqu’au tournant du siècle l’agriculteur Canadien produit des surplus et s’intègre au réseau commercial. • En G-B il y a une inflation des prix ce qui aide les commerçants canadiens. Dès 1793 la G-B déclare la guerre à la France pour essayer d’étouffer la révolution française qui avait décapité la monarchie. • Cette guerre qui commence en 1793 durera environ 20 ans. Les besoins de cette guerre transformeront l’économie du Bas-Canada. Non-seulement est-ce que cela produit des bouches a nourrir mais sa encourage le commerce du bois, la pêche commercial et la construction naval. • En 1806 le commerce du bois commencera lorsque Napoléon déclarera un blocus pour arrêter la G-B d’accéder les ports continentaux en Europe. Ce blocus prive la G-B de sa source primaire de bois. Elle s’alimentait dans les pays Baltes. Elle cherche du bois ailleurs et elle se tournera vers les colonies Canadiennes. Elle trouvera diverses ressources dans les forêts canadiennes. • Pour encourager le développement de ce commerce à l’échelle de l’Empire, à partir de 1809 la G-B commencera le mercantilisme. Un système de tarifs préférentiel pour une série de produits. L’idée de ces tarifs est d’essayer de développer le commerce et l’économie dans un vaste clos impérial. Les produits qui proviennent des colonies une fois arrivé en G-B les taxent sont beaucoup plus bas que les produits qui ne sont pas originaire de l’Empire britannique. • Les premiers chantiers pour le commerce du bois seront construits le long de la rivière richelieu et divers autres chantiers seront construit dans les Cantons de l’Est, Trois- Rivières et l’Outaouais. • Un des grands commerçant de bois est un américain Philemon Wright qui s’établit à Hull. C’est un loyaliste « retardataire » il arrive avec de l’argent, il l’investit dans la foresteries. • Ces un des premiers a avoir des bateaux vers Québec. Il y a aussi plusieurs entreprises britanniques qui arrivent. Le port de Québec est le centre de l’industrie forestière en Amérique du Nord. • Cette nouvelle industrie est crée par des originaires américains ou britannique mais la main d’œuvre est primordialement des canadiens français du Bas-Canada. • Ont constate une diversification de l’économie canadienne, le bois et le blé commence a faire leur essor à coté de l’économie primaire : la vente de fourrure. • Au niveau politique la population canadienne française commence a démontrer une assurance. La nouvelle élite française une fois qu’elle comprend le jeu de la démocratie elle embarque en participant dans cette démocratie. Ceci surprend les anglophones. Les canadiens français auront une bonne maitrise de la chambre d’assemblée pour promouvoir leurs intérêts. • Une des raison que la population s’affirme est l’émergence d’une nouvelle classe. Auparavant il y avait les habitants et le clergé, de plus en plus il y a une nouvelle classe de professions libéral (avocat, médecin et de notaires). Nous avons un nouveau leadeurship libéral. • En 1806 les membres de cette classe fondent un nouveau parti politique : le parti canadien. Le but est ouvertement le but des intérêts canadien français. Ils fondent aussi le premier journal de langue française en Amérique du nord le Canadien. Qui parait à Québec le 22 novembre 1806. • Ce journal est l’organe officiel du Parti Canadien. Dès 1807 le Parti Canadien provoque beaucoup d’inquiétude de la part du nouveau gouverneur : James Henry Craig. • Craig considère le parti politique comme un mouvement subversive et dangereux. Il considère que le journal est un instrument qui est utilisé pour démontré des idées révolutionnaires. • Le gouverneur Craig doutait surtout du chef du Parti : Pierre-Stanislas Bédard. Sous sa direction le parti lancera une campagne en faveur de l’accoisement de la chambre d’assemblée. • En mars 1806 il ordonne l’arrestation de Bédard et les employés du Journal sans leur faire subir de procès. • En plus de mettre Bédard en prison sans un procès, le gouvernement saisi le Presse et détient celle-ci. Ils n’ont plus le contrôle de leur Presse. • Il va plus loin en employant un couvre feu et mobilise les patrouilles policières. • Les habitants de Québec emploieront cette période comme le règne de terreur. L’année suivante en 1811 le gouverneur et ces conseillers demanderont au gouvernement impérial de révoquer l’Acte Constitutionnel de 1791. • Craig insiste que cette Acte ait accordé trop de liberté, c’était un peuple qui démontrait des tendances non seulement non démocratique mais révolutionnaire. La Guerre de 1812 • Ils constatent que les gouverneurs impériaux prennent des réactions assez réactionnaires aux années de guerre. Les administrateurs sont hyper sensible à la moindre menace ou perception, de républicanisme etc… • Rappeler vous que ce que nous avons vu dans cette décennies comme un changement vers un économie mercantilisme. • La G-B à besoin
More Less

Related notes for HIS2762

Log In


OR

Join OneClass

Access over 10 million pages of study
documents for 1.3 million courses.

Sign up

Join to view


OR

By registering, I agree to the Terms and Privacy Policies
Already have an account?
Just a few more details

So we can recommend you notes for your school.

Reset Password

Please enter below the email address you registered with and we will send you a link to reset your password.

Add your courses

Get notes from the top students in your class.


Submit