Class Notes (834,986)
Canada (508,846)
History (929)
HIS2764 (54)
Lecture

01-09-2013.docx

6 Pages
29 Views
Unlock Document

Department
History
Course
HIS2764
Professor
Serge Durflinger
Semester
Winter

Description
Crise économique de 1929 • Nous voyons une révolution au sein du gouvernement pour changer le système économique et le rôle de l'État dans nos vie. • Une raison est la surproduction des années 1920. Si ont jumèle la surproduction avec des surinvestissement et un manque grandissant de consommation de la part du public. • En Ontario dans les années 1920 plusieurs véhicules était construit. Le marché Canadien n'avait seulement besoin de la moitié du niveau de production. L'autre moitié était destiner a devenir exporter, pour la grande part ces véhicules devait être exporter aux E-U. Mais ceux- ci ont créé des tarifs une foi que la crise économique arriva. • Des usines, des mines ferment ce qui cause la perte d'emploi. Il est important de comprendre que ces pertes d'emploi ont un effet domino sur la communauté. La société a maintenant moins d'argent puisque le niveau de chômage devient élevé. • Nous voyons une "spirale" vers le bas. Ceci est une économique et commerciale mais aussi humaine. Les familles qui dépendaient sur certains membres de la famille perdent leur emploi. Essentiellement tout les canadiens étaient affectés par cette crise économique. • De plus, la valeur du blé descend elles aussi. Les fermiers par contre avaient de nombreuses dettes envers les banquiers. Alors, ces fermiers manque d'argent pour repayer les banques et faire un profit tout de même. • La société a observé que si les fermiers tombent, les services ferroviaires et de transport dépendait énormément des blés et des céréales de l'ouest. Alors, les travailleurs de transport sont eux aussi affecté par ces pertes. • À partir de 1930 la crise économique s'étend dans les industries minières, agricoles, industriel etc... • Les canadiens avaient peur pour leur survie ayant nouvelles de ces pertes économiques. Puisque les canadiens craignaient perdent leur emploi. Alors, ils coupent leurs dépenses se qui enfreignent la production pour l'économie. Si les consommateurs coupent leur dépenses ceci affecte l'économie. • Les indices économiques étaient non-seulement faibles mais les individus ont grandement diminué leur consommation. • Le commerce internationale est important a observer puisque nous voyons un déclin dramatique dans le commerce internationale. Les barrières tarifaires sont en hausse à travers le monde. Si le Canada veut vendre des produits outre-mer ces pays imposent des tarifs pour changer les dépenses du consommateur. • Partout au monde les pays commencent a bâtir des tarifs douanière. Ceci désavantage grandement les pays qui dépendent sur leur exportation. Le pays qui dépendait le plus sur l'exportation était le Canada. Le pourcentage d'économie destiner à l'Exportation était à 80%. Alors, le Canada à été durement frapper par ces tarifs. • Sans le marché externe le Canada était incapable d'acheter tous les produits qu'ils créaient. • Le lien économique du Canada était plutôt lié envers la G-B. Des liens se développaient avec les E-U mais elle était encore fortement liée avec la G-B. • Les barrières tarifaires des E-U montent dès que la crise arrive se qui a affecter le Canada tout de même. Politique fiscale du gouvernement canadien • Le gouvernement était non-interventionniste. • Le gouvernement était la pour gérer la société mais ils ne voulaient pas avoir un rôle au seins de l'économie. Ont avaient un gouvernement restreint avec une main d'œuvre restreint. • Ont avait une politique et une mentalité fatale. John Maynard Keynes, un économiste important avait une théorie de contre-cycle. Laissez-faire les budgets balancés. Le rôle du gouvernement est d'assurer un standard minimum pour le peuple canadien. Le gouvernement canadien devait assurer la responsabilité fiscal et que les budgets devaient balancés. • Les rythmes des gouvernements doivent dépenser où ils croient que ceci amènerait un meilleur rendement. Le rôle du gouvernement ne devrait pas couper des dépenses. Plutôt le gouvernement doit opérer contre le cycle. Si les choses vont biens ont coupent, si les choses vont mal ont dépenses. • William Lyon Mackenzie King n'était pas en accord avec la théorie de Keynes. Ensuite, King fût remplacé par Richard Bennett de 1930 à 1935. • Bennett et son parti conservateur croyait que les dépensent inutiles n'était pas en accord avec leur plan. • Le gouvernement fédéral ne voulait pas créer un système d'assurance chômage. Cette idée est de mettre l'argent dans les mais des consommateur pour qu'ils puissent dépenser se qui arrêtera la chute du taux de chômage. • Au cours des années 1930 les députés et les sous-ministres sont influencés par des économistes en accord avec Keyes. • L'idée de payer quelqu'un qui ne travail pas était une idée révolutionnaire. Pire encore, d'après la Confédération. La division entre les deux niveau (Fédérale et Provinciale). Se rôle était donner au province qui eux était responsable pour les municipalités. Se n'est pas avant 1927 que nous voyons si le gouvernement peut ou ne peut pas aider les provinces ou les peuples. • Les provinces ne voulaient pas abdiquer leur rôle envers le gouvernement fédéral. • Le gouvernement fédéral n’avait pas l'idéologie, l'argent ou la juridiction pour créer un système d'assurance chômage. • Le gouvernement fédéral donnait tout de même de l'argent aux provinces sous le titre de "Secours directe". L'idée était de donner de l'argent pour arrêter des risques de soins de santé ou le manque d'argent. Souvent, cette argent était utilisé pour créer des infrastructures, des travaux publiques. • Ces fonds n'ont pas arrêter les choses mais plutôt "mis un pansement sur la blessure". • Se n'est pas avant 1938 qu'Ottawa décide de stimuler l'économie avec des dépenses dédier pour stimuler. Baisser les taxes des investisseurs, se n'est pas avant se moment qu'Ottawa verse des montant avec le but d'encourager les embauches et les dépenses. La question d'assurance chômage continue jusqu'à la fin de la crise. État-providence • Les origines et le besoins de l'intervention gouvernementale et les programmes mis en place qui ont affecté, ébranler la société canadienne et les gouvernement canadiens. • Assurer et maintenir un revenu familiale et individuel minimum pour la population. • Ceci était un modèle économique pour relancer l'état économique. Avec ces changements nous quitter l'idée de "Small Gouvernement". • Ceci est un "investissement" le gouvernement donne un montant spécifique et ces individu font de l'argent lorsque le taux de chômage baisse. Ces individus finissent par payer de l'impôt se qui créera un retour pour le gouvernement fédérale. • De tout les pays Occident avec l'exception des E-U le Canada était touché le plus durement et il est le pays ou la crise a durée le plus long. • Tout au long des années 1930. Taux de chômage : 1929 4%, 1930 13%, 1933 26% (Hiver 32%), En 1933 20% des canadiens dépendait sur le "Secours directe". Avril 1933 est. 1 sur 4 CAN avait besoin d'une forme de Secours Directe. À Montréal en 1933 le nombre d'individu qui avait besoin de l'argent était 1 sur 3. Certaines régions; l'ouest et les Prairies. En Sask deux tiers de la pop. rurale dépendaient de secours direct et la charité. Une série de mauvaise récolte, incapacité de payer des taux. Les banques saisissaient les fermes, la perte de revenu, les dettes poussaient les familles fermier à perdent leur fermes. • R.B. Bennett avait la réputation de ne pas être trop préoccuper de la population. Il était trop riche pour pouvoir faire une connexion avec la population. Puisqu'il décida seulement en 1935 de changer sa position sur the Bennett Deal. Alors, les individus croyaient qu’il décida de changer sa position pour uniquement rester au pouvoir. • Les problèmes avec les récoltes ont continué pour les années suivantes. Les canadiens ont vus de sècheresses désastreuses. Une fois que les sècheresses furent finies ils ont été attaqués par des milliers de sauterelles. C'était difficile dans l'ouest canadien. • Dans l'histoire du Canada ont oublie souvent les maritimes. Les provinces maritimes, les dépenses sur l'éducation et la santé ont descendu tellement que les taux de mortalité infantile ont sauté et les provinces étaient sur le bord de la faillite. Elles étaient prêtes de donner l'approbation au fédérale puisqu'elles étaient incapables. • Une période de déflation, lorsqu'une économie fonctionne de manière efficace nous avons de l'inflation. M
More Less

Related notes for HIS2764

Log In


OR

Join OneClass

Access over 10 million pages of study
documents for 1.3 million courses.

Sign up

Join to view


OR

By registering, I agree to the Terms and Privacy Policies
Already have an account?
Just a few more details

So we can recommend you notes for your school.

Reset Password

Please enter below the email address you registered with and we will send you a link to reset your password.

Add your courses

Get notes from the top students in your class.


Submit