Class Notes (835,430)
Canada (509,186)
History (929)
HIS2764 (54)
Lecture

01-21-2013.docx

3 Pages
104 Views
Unlock Document

Department
History
Course
HIS2764
Professor
Serge Durflinger
Semester
Winter

Description
HIS 2764 – Le lundi 21 janvier 2013 - Le Roi George VI ainsi que sa femme est arrive au Canada pour recevoir le support des canadiens au cas qu’il y aurait une guerre. - L’idée du PM était de saisir les pensées des canadiens. Il observa un grand appui pour la G-B. Il n’y avait pas d’opposition envers la monarchie. Il ‘avait pas beaucoup d’opposition à la participation du Canada dans la Deuxième Guerre mondiale. Ceux qui se sont représenter contre la guerre était toujours les mêmes individu où le journal Le Devoir. - L’objectif de WLMK était de rentrer en guerre de manière uni. Il ne croyait pas que le Canada pourrait gagner si le Canada entrait en guerre de manière déchirer. - C’est un homme qui avait la tâche difficile d’entrer le Canada en guerre pour la deuxième fois en deux générations. Il était important de maintenir un engagement limité lors de la Deuxième Guerre mondiale. Il voulait minimiser les pertes d’une deuxième guerre pour pouvoir éviter le recours à la circonscription se qui déchirerait le pays en deux et éventuellement mènera au déchire du pays si jamais la victoire serait obtenu. - Pour King la guerre était une crise ainsi qu’un évènement politique qui s’intègre dans la réalité du pays. La Deuxième guerre était une guerre totale. Pour la Canada s’était une guerre sans limite mais pas nécessairement totale dès le départ. Si les choses vont bien le niveau de participation augmenteront. - King ne voulait pas répétée des engagements de guerre. King utilisa des énoncée ouverte; « open–ended ». Pendant les années 1930 (36-39) même s’il augmente le budget militaire King voulait avoir des forces aérienne et navale plus grande que des forces terraine se qui mènerait une plus grande perte de soldats se qui pourrait mener à la circonscription. - Même si la participation du Canada fut énorme elle fut aussi obliger de la circonstance de la Deuxième Guerre mondiale. Les victoire préliminaire de l’Allemagne et du Japon ont faite en sorte que les Alliées ont été pousser a se pousser vers une guerre totale. - King espérait qu’avec la flotte britannique et l’armée française que peut-être cette guerre pourrait être de courte durée. Il n’y avait aucun individu qui croyait que les Alliées pourrait être vaincu. - Les É-U était neutre mais ont voyer une ami sinon une alliée grâce aux liens économique des É - U et de la G - B. - Le ministre des finances voyait une opportunité, elle était certainement une crise mais il y a toujours des opportunités. Il observa que la G-B devra acheter beaucoup de produit industrielle et où brute. Alors, p-e que cette période de guerre avantagera l’économie canadienne. - Les échanges de correspondance de l’aide industrielle envers la G-B. Le Canada voulait tout de même un bonne transaction. De plus, si une usine serait rouverte le Canada voulait s’Assurer que la guerre pourrait servir le Canada efficacement. King voyait un profile plus élevée sur l’échelle internationale. - Le Canada croyait que les choses allait assez bien au début de la guerre et le Canada voyait que la G-B et la France sont bien préparer pour se combat. - Lorsque la guerre commence 60 000 hommes se présente comme volontaire pour la guerre. King n’e voulait pas tant de soldats. Il voulait qu’une infanterie de 15 000 hommes. King voulait bâtir l’aviation et la marine. Plus tard ont observera que ces plans fut déjouer. Il y avait presque autant de causalités dans l’aviation que dans l’infanterie. - La promesse de King ainsi que la promesse du parti conservateur était : aucune circonscription. - Tout le monde est d’accord avec cette promesse. Sans cette promesse il aurait pu y avoir une chicane politique. La Deuxième Guerre mondiale n’était pas la première. Elle était plus sérieuse que la Première. Elle avait la possibilité de conséquence sévère si la G-B perdait. Sans la G-B le Canada aurait besoin de protection militaire.Alors, si le Canada ne serait pas capable de protéger sa souveraineté elle n’aurait pas de souveraineté totale. - Les historiens ont tendance a semer la confusion. Le Canada-français était-il anti-guerre, anti-impériale, anti-participation, pacifiste etc… Ces termes sont employés. En réalité les gens d’époque seront surpris d’être décrit par ces termes. Les anciens-combattant francophones ne se battaient pas pour l’Angleterre, ni la France ni l’Empire. Ils se sont e
More Less

Related notes for HIS2764

Log In


OR

Join OneClass

Access over 10 million pages of study
documents for 1.3 million courses.

Sign up

Join to view


OR

By registering, I agree to the Terms and Privacy Policies
Already have an account?
Just a few more details

So we can recommend you notes for your school.

Reset Password

Please enter below the email address you registered with and we will send you a link to reset your password.

Add your courses

Get notes from the top students in your class.


Submit