Class Notes (839,094)
Canada (511,185)
History (929)
HIS2764 (54)
Lecture

03-20-2013.docx

3 Pages
128 Views

Department
History
Course Code
HIS2764
Professor
Serge Durflinger

This preview shows page 1. Sign up to view the full 3 pages of the document.
Description
- Trudeau croyait qu’éliminer l’Acte indienne et le ministère indien était un changement progressiste. - La raison était que cette loi semblait discriminatoire puisqu’elle déterminait une population spécifique. Le plus grand problème était que les autochtones ne voulaient pas de changement. - Même si cette loi était discriminatoire le gouvernement fédéral était désormais obliger de débourser des sommes d’argent et d’offrir des services spéciaux pour cette population. - Des nouvelles lois qui transformeraient les premières nations en canadiennes normales enlèverait tout les désavantages mais enlèverait aussi les avantages. À la longue ceci aurait pu être très néfaste. - L’idée d’enlever l’Acte Indien aurait pu mener le Canada à revendiquer des terres amérindiennes. - Finalement en 1971 le gouvernement fédéral a renoncé à leurs plans. Pour la première fois le pays avait la vie des amérindiens sous une loupe. Il était évident que ces individus étaient dépendants des sommes financières. - Pour la première fois les canadiens pensait aux autochtones et leurs conditions de vie. C’était le début d’une reconnaissance officiel qu’il existait un problème majeur. - Ils cherchaient aussi le concept d’auto-détermination. Ils voulaient « gérée leurs territoire », le problème ici était de déterminer quel était leur territoire. Comment définir leur souveraineté. En 1973 la cour suprême dicte que les autochtones ont le droit de poursuivre des revendications territorial. - Si ces autochtones ont le droit de chercher la souveraineté, qu’est-ce que ceci veut dire pour la future? - La cour suprême a aussi dictée que le traité écrit entre les peuples et la couronne était des traités oppressifs. C’était des traités avec des bases juridiques mais la cour pensait qu’il serait important de re-ouvrir les contrats. - De plus, la reconnaissance des peuples métis. Le gouvernement de Chrétien et Martin était plus ouvert a écrire des traités tandis que le gouvernement actuel est moins favorable. Ces conversations continue présentement et il a commencé en 1970. - En 1982 suite à la charte constitutionnelle les autochtones, métis et les Inuits sont nommés spécifiquement comme les peuples autochtones du Canada. Ils ont un rôle important au sein du Canada puisqu’ils font partie de l’histoire canadienne. - Au Canada il y a plus de 600 groupes. Ils peuvent faire partie du même groupe ethnique mais nous avons 600 groupements divisés dans les clans respectifs. Ils ont le droit a administré leurs vie locale avec des forces policière etc… - Au cours des années 1980 il y avait des problèmes raciaux en Afrique avec les races « appart ». Ceci expliquait qu’il y avait une hiérarchie basée sur les classes et les races qui détermine qui peut faire quoi. - L’ambassadeur de l’Afrique du sud au Canada allait d’un bord du Canada à l’autre pour donner des discours. Il expliquait qu’il était un diplômât et il explique que le Canada avait une « hiérarchie » discriminé sur la race. Il expliquait que le Canada attaquait son pays avec un système hiérarchique tandis qu’il accusait le Canada d’avoir la même chose grâce aux premières nations. - Il y avait souvent des discours faite directement des réserves même. Pendant les années 1980 non-seulement est-ce que le discours prenait place mais il prenait aussi place au Canada. - En 1991 le Canada entame une Commission Royale sur le Statut des peuples autochtones sur la question des autochtones aux Canada. - Ils décident de mettre fin a un système d’éducation inefficace au Canada. - Les taux de mortalité infantile, les taux de suicide, la violence non-seulement la violence conjugal mais la violence général, l’alcoolisme mais aussi la consommation de substances illicites. Il y avait tellement de jeune et d’adulte qui vivait de cette manière au sein de notre société. - Les autochtones ont le droit de gérée leur société territorial. C’est une des plus grande question au sein du Canada à nos jours. - Nous avons vu un quasi demi-province avec le Nunavut. Un sondage démontre que 60- 70% des canadiens supportent un statut d’autodétermination pour les premières nations. - Lorsqu’on parle du Canada contemporain il est difficile de déterminer l’histoire et la politique canadienne. - C’est impossible de ne pas faire le lien entre la société et l’économie. - Au cours des années 1950 il y a un boom économique au cours des années 1960. Comparée aux année 1950 l’économie ralentit en 1960 mais ceci n’est pas une récession c’st simplement un ralentissement. Une des causes est grâce à l’arrivée des Baby- Boomeur sur le marché du travail. - L’économie canadienne dépend de plus en plus de l’économie américaine non-seulement comme marché mais également pour acheter des biens des É-U. C’était devenu une économie presque nord-sud et pratiquement intégrer. - Une des grande question national était qu’est-ce que c’est le Canada? Souvent les individus déterminaient le Canada comme les É-U. - Les réseaux ferroviaires, routiers liait les deux pays. Détroit avait plus de similitude avec Windsor que les autres villes à proximité. - La vie agricoles dans l’ouest-canadien est très sim
More Less
Unlock Document

Only page 1 are available for preview. Some parts have been intentionally blurred.

Unlock Document
You're Reading a Preview

Unlock to view full version

Unlock Document

Log In


OR

Join OneClass

Access over 10 million pages of study
documents for 1.3 million courses.

Sign up

Join to view


OR

By registering, I agree to the Terms and Privacy Policies
Already have an account?
Just a few more details

So we can recommend you notes for your school.

Reset Password

Please enter below the email address you registered with and we will send you a link to reset your password.

Add your courses

Get notes from the top students in your class.


Submit