Class Notes (1,100,000)
CA (620,000)
UOttawa (30,000)
PHI (1,000)
Lecture 1

PHI 1770 Lecture Notes - Lecture 1: Object Permanence, La Nature, Philosophes


Department
Philosophy
Course Code
PHI 1770
Professor
Matthew Mc Lennan
Lecture
1

This preview shows half of the first page. to view the full 2 pages of the document.
Philosophie — définition : La philosophie n’est pas une collection d’opinion. Ce n’est pas un
point de vue. C’est une activité de questionnement profond. Des valeurs, de la vie humaine etc.
Qu’est ce que les philosophes vont poser ?
1. La métaphysique est :
- Le monde qui nous entoure. Ses ce que nous pouvons calculer et mesurer.
- Sa provient de la nature.
Les philosophes se posent des questions qui va au Delà de la science naturelle.
Définition — utilité : Nous l’utilisons pour décrire un processus de questionnements
profond concernant la réalité.
Ex : Pourquoi est-ce que l’univers existe? Est ce qu’il y a une raison? Est ce que Dieu
existe?
* plutôt pourquoi et non comment.
* impossible de répondre à la question dans le cadre de la science naturelle. Il n’y a pas de
preuve scientifique.
* Nous utilisons l’argumentation pour essayer de prouver.
2. Épistémologie
Définition : Processus de questionnement profond concernant le savoir.
- Ex : Object permanence — Lorsqu’un bébé est née, il ne comprend pas que les objects
qui apparait, ne disparaissent pas lorsqu’il n’est plus là. Il faut apprendre que les objects
existent lorsque nous les voyons pas directement. (Il y a donc un processus
d’apprentissage.)
3. Axiologie
Définition : Létude des valeurs.
Deux branches de l’axiologie
a) L’éthique : Létude des valeurs morales. Ce qui est bien et mal. Ce qui faut faire fasse a
une certaine situation. Comment vivre ma vie.
b) L’esthétique : Létude philosophique de la beauté.
4. La logique
Définition : Réflexion sur la méthode / méthodologie
-Le raisonnement ou l’argumentation rationnelle.
-La philosophie n’utilise pas la science mais plutôt la méthode.
-La méthode : philosophe fournit des arguments pour soutenir des
raisonnements.
-Ex :
1. Si Nikki est un chat, Nikki est mignon. (prémisse)
2. Nikki est un chat donc ? (prémisse)
3. Nikki est mignon. (conclusion)
Étant donner les prémisses nous devons accepter la conclusion. Prémisse fournit un support
à la conclusion. Philosophiste font une conclusion à partir des prémisses. Ils peuvent aussi
questionner les prémisses et les conclusions des autres philosophes.
Les différente divisions ne son pas absolue. En posant une question dans une division ça peut
apporter d’autre questions dans les autres divisions.
Ex : avortement
Faire la distinction entre Faits / valeurs
Faits : Description — objectifs
Valeurs : Prescription — subjectifs
Nous ne pouvons pas dériver un fait d’une valeurs ou l’opposer.
Ex : Les femmes qui sont en santé peuvent avoir des enfants donc devraient en avoir (fait).On ne
peux pas passer du fait à la valeurs. Le fait qu’elle doit avoir des enfants sans penser à si elle veut
vraiment en avoir. (valeur)
Philosophie de la médecine
Qu’est ce que la médecine?
Définition : Basé autour de la guérison.
La guérison
Qu’est ce que la santé? Qu’est ce que la maladie?
Nous pouvons répondre à ses questions de façon intuitive. Parce que nous l’avons tous déjà vécu.
(ex : un rhume)
Santé : C’est le bien être physique, mental et social.
LOMS définit la santé comment étant : Un complet physique, mentale ou sociale. Il ne consiste
pas l’absence de maladies.
Maladie : La maladie peut être perçu différemment par les gens. Il y a une différence entre un
malaise et une maladie.
Historique : Le début de la philosophie
Avant la philosophie il y avait le mythe.
- Mythe : Des histoires que les gens inventes baser sur des phénomènes
naturelles pour expliquer des faits et transmettent des valeurs.
-Pour insister sur une norme sociale.
-Fait deux choses : Explique le monde naturelle et suggérer la norme
de comportement, valeur, social.
-Elle est donc proto-scientifique. Le mythe n’utilise pas la méthode
scientifique.
Les mythes transmettre des valeurs
-Ex : Histoire entre la déesse et un homme.
-Valeurs : La vie éternelle n’est pas une valeur en sois, humble; il faut
accepter sa mortalité. Il faut pas désirer quelque chose qui n’est pas la notre. Faut pas baser
l’amour sur l’état physique. (la déesse n’était pas vraiment amoureuse a cause elle va
abandonner la sauterelle)
Des penseurs grec invente la philosophie en tant qu’activité et discipline.
Premier philosophe; Pose des questions métaphysique. “ De la nature”
- Le mythe transmet un compte vrai semblable. Ressemble à ce qui est vrai mais n’est pas
nécessairement vrai.
Phisiologoi apparaît:
-Insiste que le fait que le mythe est vrai semblable est bon mais il doit
le rendre vrai.
Parméride est un des premier philosophe qui a écrit un poème.
- Le néant : N’est pas un vide.
Le néant ne peux pas exister a cause s’est définit comme un manque d’existence.
Deux concepts que tout le monde utilise
Transformation : J’attend pour l’autobus. L’autobus n’est pas là mais il va être là. Pour
naviguer le monde nous devons accepter les transformations.
L’identité :La nature possède plein de chose qui sont identique à eux - même.
-Ton chat n’est pas un autre chat.
Identité : Je ne suis pas mon chat, ou une auto. Ceci implique la négativité. (Ne pas) qui
implique le néant. Donc l’identité est impossible parce que le néant n’existe pas.
Parméride (un est seul) :
La nature ne change pas et il n’y a pas d’identité. Donc ont dit que la nature est “un” et
“éternelle”.
-Il y a rien qui se transforme et rien qui est identique.
Platon Un implique le multiple.
Donc, Dieu = homme. Dieu doit donc être tout pour être éternel.
Comment est ce que P laton apporte l’idée que UN est MULTIPLE
Théorie des formes et des idées : Platon s’oriente à travers la mathématique.
- La définition de triangle ne change jamais; un triangle est éternel. Il va toujours avoir 3 côtés
Nous avons des phénomènes quotidiens que :
-Il y a des formes ou des idées éternel des choses et il y a des
phénomènes ou des copies qui vont se rapprocher de la forme. Notre monde tel que nous le
percevons, c’est un monde d’approximation.
-Platon insiste sur la mathématique comme étant la division des
phénomènes et des formes.
Ce qui existe est un approximation des choses qui sont déjà fait qui cause une perte de réalité.
Il accepte qu’il a un et éternel mais qui implique aussi le multiple et le phénomène.
Platon insiste que la bonne vie; être le plus parfait que possible. Nous sommes des phénomènes.
Mais nous sommes des phénomènes qui existe dans des formes. Donc ses une compilation des
formes.
Le bien s’est la chose qui est le plus réelle. Et ses sur le bien qu’il faut trainer notre
contemplation pour vivre une vie parfaite.
Conclusion de Platon : Bien, le plus parfait (DIEU) —> Les formes —> crée les phénomènes.
Platon dit que nous sommes des phénomènes. Afin d’être le plus réelle nous devons se
rapprocher des formes pour se rapprocher de Dieu. (le plus parfait)
Santé et la maladie selon Platon
Le monde de la perfection est un monde d’harmonie. La santé d’un individu est donc un
harmonie.
La santé est a la fois une description de l’état de corps et de l’esprit mais aussi saturer de valeurs.
-Santé et maladie pour Platon son liée au problématique moraux. La
personne qui est malade, s’est quelqu’un qui ne vie pas correctement. Quelqu’un qui est en
santé vie correctement.
Dialogue de Platon / explique l’univers :
Explication du cosmos (univers) qui va éventuellement fournir une explication de la société
(qui est la norme). Platon utilise la philosophie pour justifier la politique et l’éthique (saturer
de préjuger et de valeurs)
Nous avons une division stricte entre trois principes métaphysique.
1. Lêtre — d’accord avec Parméride qui à : l’être éternel
2. La matière. (devenir)
3. Chaos / Néant
Il va dire que l’être c’est la forme, matière ce qui va être former, et chaos ses l’absence de
formes.
Dieu pour Platon
Dieu qui n’est pas jaloux crée le monde pour augmenter la beauté et la perfection parce que le
monde doit être le plus parfait.Dieu prend le chaos, le néant et l’absence de forme et donne forme
au chaos, à travers la matière.
Platon dit qu’il y a ce qui est (la forme), ce qui devient (chaos former) et ce en quoi sa devient.
-Ce en quoi ça devient c’est la matière. Donc il utilise la matière
comme si ses un utérus. (métaphore)
Il y a une association des femmes et de l’homme avec différentes valeurs :
Homme : l’être, Dieu, forme. activité, perfection.. etc.
Femme : matière, passivité, absence de forme, négation, etc.
La rôle de la femme dans la socié grec
-Absence de liberté (esclave). Les mythe sont sexiste et basé sur les
femmes.
Platon fait une opération intellectuelle : Valeurs sexistes.
-Le pénis va dans le vagin. Le pénis est actif et le vagin passif. Donc
l’homme est actif et la femme passif. Lhomme est supérieur à la femme puisque ACTIF est
meilleur que passif.
-Platon dit que les femmes ayant pas de pénis son inférieur.
-La reproduction est la transduction du spermatozoïde dans la femme.
Si le sperme ressemble à une fille, le sperme était faible.
Lunivers selon Platon
-Il dit que l’univers est une sphère. Pour Platon la sphère est la forme
géométrique la plus belle.
Nous avons vue que l’univers tourne en rond, parce que c’est la forme la plus parfaite. “je
suis capable de retourner à moi même n’importe quand.” Cela signifie que je suis un être
harmonie et que j’ai un équilibre.
-Dieu à fournit une certaine forme qui faut suivre.
Donc le mythe de Platon est une explication et une prescription. Il prescrit le bon style de
vie.
Santé et maladie pour Platon
Maladie : Un manque d’harmonie. — absence de matière.
Santé : Ses l’harmonie de l’individu donc une approximation individuelle de la circularité
cosmique.
Conclusion : La santé est une harmonie donc la maladie est l’absence d’harmonie.
Harmonie interne
Tout ce qui vie sur le monde doit trouver son harmonie interne. Donc les maladies physique et
mental son notre responsabilité.
- Selon Platon les médicaments que les médecins nous donnes ne font qu’empirer les choses.
find more resources at oneclass.com
find more resources at oneclass.com
You're Reading a Preview

Unlock to view full version