Class Notes (1,100,000)
CA (630,000)
UTSG (50,000)
French (100)
Lecture 8

FRE272H1 Lecture Notes - Lecture 8: Dune, Voir, Vowel


Department
French
Course Code
FRE272H1
Professor
Paul Bessler
Lecture
8

Page:
of 10
Chapitre 19 L’analyse syntaxique
1) La syntaxe
L’analyse syntaxique a trois buts principaux:
- définir la structure des groupes, en précisant les combinaisons possibles des catégories de mots
- établir la structure des phrases, en spécifiant les combinaisons des groupes qui permettent de
former des phrases
- décrire les interprétations possibles des différentes structures syntaxiques, en fournissant une
définition précise des diverses parties du discours
Quelques concepts de base
i) structure Manière dont les parties d'un tout sont arrangées entre elles.
Linguistique - Manière dont les unités linguistiques s'agencent entre elles en un
système ordonné de règles qui décrivent à la fois les unités et les relations qu'elles
entretiennent entre elles. (Dictionnaire Larousse)
p. ex.
Rotraud buchstabiert einige Wörter. Diese unbekannte Frau arbeitet.
Sie buchstabiert einige Wörter. *Sie unbekannte Frau arbeitet.
Sie arbeitet.
Rotraud buchstabiert einige Wörter.
Rotraud épèle quelques mots.
Sie buchstabiert einige Wörter.
Elle épèle quelques mots.
Diese unbekannte Frau arbeitet
cette inconnue femme travaille (« Cette femme inconnue travaille. »)
*Sie unbekannte Frau arbeitet.
Elle inconnue femme travaille
Sie arbeitet.
Elle travaille.
Jean fait ses devoirs. > Il fait ses devoirs.
Cet étudiant fait ses devoirs. > *Il étudiant fait ses devoirs.
Il fait ses devoirs.
Ces exemples montrent que la syntaxe d'une langue implique non seulement l'ordre des mots
mais aussi la structure des phrases, c'est-à-dire l'organisation des mots en unités plus grandes.
ii) proposition
différence entre une proposition et une phrase :
Je suis allé au marché et j’ai acheté un litre de lait. (une phrase; deux propositions)
iii) règles
Les grammaires scolaires (« traditionnelles ») contiennent des « règles » prescriptives qui ont
peu de valeur si on ne parle pas déjà la langue en question.
p. ex. Il faut toujours utiliser le subjonctif après « bien que ».
Les « règles » linguistiques sont plutôt descriptives. Le but de ces règles est de rendre compte
des connaissances intuitives du locuteur d’une langue naturelle.
p. ex. Le préfixe / / se prononce [in] devant une voyelle.
iv) Les techniques d’analyse linguistique
a) segmentation découpage de la phrase en unités constituantes
b) commutation / substitution
paradigme - Classe d’éléments qui peuvent se substituer les uns aux autres; classe d’unités ayant
un rôle commun et qui peuvent apparaître dans le même contexte linguistique
contexte linguistique les éléments qui suivent ou qui précèdent l’élément qu’on analyse
Les membres d’un paradigme sont en opposition les uns avec les autres.
p. ex. le crayon
un crayon
mon crayon
ce crayon
*sa crayon
En syntaxe, la commutation consiste à remplacer une unité par une autre de façon à découvrir si
les unités en question appartiennent à une même catégorie. Pour déterminer si une suite de mots
est une unité constituante, on peut la remplacer par un seul mot de la même catégorie
grammaticale.
p. ex. L’étudiante est dans la salle
Elle part
L’étudiante est dans la salle
? ?
c) Le syntagme et la permutation
syntagme - combinaison de différentes unités linguistiques dans une chaîne pour produire une
nouvelle unité
Les éléments d’un syntagme sont en contraste les uns avec les autres.
eg. /lyn/ lune
/nyl/ nul
/yln/ théoriquement possible
*/nly/ impossible
*/lny/ impossible
En syntaxe, la permutation peut être utilisée pour déterminer la relation entre une unité donnée et
le reste de la phrase :
eg. Il part à six heures. > A six heures, il part.
Il parle à sa fille. > *A sa fille, il parle.
2) Syntaxe parlée et syntaxe écrite
La syntaxe de la langue parlée spontanée est souvent marquée par des reprises, des ruptures,
etc. :
« Le métro, euh, vous savez, hein, selon moi, ya, ben, faudrait voir... »
Malgré les différences entre la langue parlée et la langue écrite, les locuteurs d’une langue ont
normalement une idée très claire de ce qui constitue ou ne constitue pas une phrase « bien
formée ».
3) L’analyse syntaxique
L’analyse syntaxique consiste à déterminer les groupes qui constituent la phrase. Ces groupes
peuvent aussi s’appeler des constituants immédiats ou des syntagmes.
eg. Ma mère arrive à huit heures.
groupe nominal groupe verbal groupe prépositionnel