Study Guides (248,000)
Canada (121,218)
POLI 219 (7)
Midterm

POLI 219 Midterm: POLI219 MT2

8 Pages
41 Views
Unlock Document

Department
Political Sc
Course
POLI 219
Professor
Marcel Danis
Semester
Winter

Description
Phylicia Graham POLI 219 EC Le 3 mars 2017 CITOYENS: CENTRE DU MONDE DU CRIME ORGANISÉ 1- Should we fight organized crime? 2 - Financial aspects of OC and affects on economy Énormément de phénomènes ont un certain «effet domino» dans notre société. À vrai dire, la cause d’un évènement peut être la conséquence de l’autre et ainsi de suite. Un simple changement peut en inciter un nouveau, ce qui mène à un modèle de progression continu. Cependant, que faire quand cette progression est nocive à l’équilibre de notre société? Faut-il se consacrer à abattre cet avancement aux dépens de nos ressources? Faut-il hisser le drapeau blanc avant même d’épuiser nos moyens? Dans le cas menaçant du crime organisé, nous cherchons à savoir s’il vaut la peine de combattre cette infraction avec autant de détermination et de conviction. Cela dit, cette dissertation fera l’objet des répercussions du crime organisé à l’échelle locale et globale et de diverses sortes d’activités criminelles découvertes. Ce n’est pas un secret; les plus grands criminels de ce monde ont filé sous le radar des forces de l’ordre et de la justice pour une très longue période de temps. Néanmoins, cela n’a pas empêché les détectives, les inspecteurs et les policiers d’étudier leur manière de faire pour ensuite les POLI 219 MT 2 ▯1 poursuivre en justice pour finalement les emprisonner. Techniquement, combattre le crime organisé n’est pas une tâche impossible à parachever et en plus, un crime reste un crime. Donc, il est impératif de continuer à mettre fin à de telles infractions à la loi. Les raisons derrière cette déclaration sont simples: la justice et l’encouragement vers le droit chemin. Un monde vivant dans la crainte et la déloyauté nuira non seulement à l’état, mais aussi à la population au complet. Donc, ne pas combattre le crime organisé ne fera qu’empirer jusqu’à la fin des temps… Peu sont les personnes qui voient la sévérité du crime organisé. En effet, « in 2012, Criminal Intelligence Service Canada (CISC) identified 729 crime groups in Canada […] (Danis, Module 1, Slide 1)», et chacun de ces groupes affectent la société dans laquelle nous vivons présentement. L’aspect économique, politique et social sont tous troublés par ces conséquences. Par exemple, le gouvernement se doit de contribuer à l’économie, tout comme les entreprises et les clients . En grandes lignes, c’est de cette manière que l’économie tourne. Cependant, que se passe-t-il avec les sommes d’argents faites à l’extérieur de ce cycle? Évidemment, elles ne sont pas légales, c’est donc pourquoi les receveurs des fonds illégaux doivent commencer à introduire ces derniers dans des commerces conformes et légitimes. Tranquillement, ce qui semblait si loin pour les citoyens inconscients devient de plus en plus proche, car l’argent illégal mis dans les commerces légitimes créent de divers problèmes pour les entrepreneurs qui sont entre autres, des citoyens honnêtes; «These business rivals would be able to undercut prices set for goods and services because they have access to vast amounts of illegally obtained money (Danis, Module 1, Slide 4)». Des problèmes tels que la perte de clientèle, le risque de déclaration de faillite, etc. Ce phénomène qui touche le niveau microéconomique et social, se ramène à l’effet domino, dont discuté POLI 219 MT 2 ▯2 précédemment. Quand il en arrive au niveau macroéconomique, le gouvernement est touché directement et cela à cause de l’effet domino que provoque le crime organisé. Au Canada, l’assurance maladie est gratuite à tous, et ce, majoritairement grâce au gouvernement. Cela dit, quand il y a des augmentations de prix à fhiijèdu volume de patients ou peu importe, on commence a refléter sur les causes de ces hausses et à voir s’il y a un moyen de réduire ces coûts en espérant mettre l’argent épargné dans un autre département. Donc, c’est à ce moment-ci où les conséquences du crime organisé commencent à dégringoler. La vente de drogues est une importante activité criminelle «reconnue» par l’état. Ce qui veut dire que la consommation de substances illicite doit tout de même être assez importante elle aussi. Ceci nous amène au simple fait qu’une haute consommation de drogue est égale à un haut besoin d’hospitalisation (overdose, infections, etc.). En effet, « the overall societal cost of substance abuse in Canada in 2002 was estimated to be $39.8 billion. [And] the costs attributed to illegal drugs were estimated to be approximately $8.2 billion (Danis, Module 1, Slide 5). Ce fait est basé sur la perte de productivité dans les services de la santé et de la force de l’ordre. Le crime organisé ne s’arrête pas aux frontières. On peut même le classé en tant que contagieux. En effet, la globalisation de ce phénomène est plus réel que l’on ne le pense. Elle affecte toutes les parties du monde, et c’est pourquoi ce genre de crime est aussi développé et malin: de nombreux procédés sont passés de pays en pays; les anciennes façons en inspirent plusieurs; l’avancement de la technologie, etc. Ça n’en finit plus. Cependant, aucun plan n’est parfait et il y a toujours une faille quelconque. Donc, ce n’est pas peine perdue pour les autorités et leur guerre contre le crime organisé. Voici, les instructions sont en place, sont bien claires, et et elles sont effectuées à la perfection(23). En effet, une des plus grandes activité illicite est la vente de drogues. Malgré que tout commence à POLI 219 MT 2 ▯3 sembler à un autre marché, il est important de savoir à quel point il faut le maximaliser aussi. Par exemple, c’est n ‘est pas un secret, au Canada, nous avons pas d’énorme ressources naturelles (coldeur extrême), mais la possibilité reste qu’un de mes voisin connaissent un cartel en Colombie- Britannique et la prochaine chose au menu est la préparation de toutes les combats (Danis, Module 4, Slide 19). Donc, c’est de cette manière que l’on peut réellement maximiser des profits. Pour conclure, hisser les drapeaux blancs avant même de savoir s’il y a une chance à donner, cela ne serait pas dans les valeurs d’un policier ou même un bon citoyen. Ce pour cela, il faudrait continuer à combattre les malfaiteurs afin d’améliorer le futur qui attend plusieurs d’entre nous. Le but ultime est de vivre dans la paix et sérénité et si nous ne mettrons pas nos ressources dans ce qui est important, alors cela serait l’état nous aurons mis à dos. Cela dit, le crime organisé reste un dangereux aspect pour n’importe quelle personne qui rentre dans cette vie. La violence, la loyauté et l’argent très rapide sont toujours au menu avec des gens qui vivent avec leurs remords. Et si vous aviez-le choix, seriez-vous un de bon citoyen ou un criminel? 
 
 
 
 
 
 
 
 POLI 219 MT 2 ▯4 Plus profitable qu’on ne le pense Notre économie est calculée d’une manière très précise et concise. Le PIB, les index de prix, etc. sont tous des éléments basés sur des informations qui ont été enregistrées dans les banques de données soumises au gouvernement. Cela dit, il y a toujours place à l’erreur, c’est pour cela qu’on dit que les données perçues sur les sites officiels du gouvernement sont approximatives et arrondies. Cet écart est dû a plusieurs facteurs qui font en sorte que les informations ne sont pas complètes et
More Less

Related notes for POLI 219

Log In


OR

Join OneClass

Access over 10 million pages of study
documents for 1.3 million courses.

Sign up

Join to view


OR

By registering, I agree to the Terms and Privacy Policies
Already have an account?
Just a few more details

So we can recommend you notes for your school.

Reset Password

Please enter below the email address you registered with and we will send you a link to reset your password.

Add your courses

Get notes from the top students in your class.


Submit