Study Guides (380,000)
CA (150,000)
UOttawa (10,000)
CRM (500)
Midterm

CRM 3723 Study Guide - Midterm Guide: Survie, Girdle, Basionym


Department
Criminology
Course Code
CRM 3723
Professor
Veronique Strimelle
Study Guide
Midterm

This preview shows pages 1-3. to view the full 15 pages of the document.
SEMAINE 1 – 14 JANVIER 2015
Peut prendre des formes punitives mais n’est PAS punitive. C’est une approche qui
présente une nouvelle approche du crime et de gérer les parties de façon créative.
Préoccupation est de concerner tout les gens qui ont été prit par le délit, tout le monde
doit être participant à la démarche et au retablissement des liens sociaux qui on été brisés.
BLOC 1 – Définition des principaux concepts relatifs à la justice restauratrice
I. Notions de conflits et de crimes
Qu’est-ce qu’un conflit ?
Existe à tous les niveaux de la société et pour toutes sortes de situations
Un conflit surgit quand les actions d’une personne ou d’un groupe sont considérées
comme innaceptables par une autre personne ou un autre groupe. N’ont pas les mêmes
intérêt, ressent un injustice et estiment qu’il est nécessaire de réagir à la situation.
Conflit latent = pas vraiment déclaré, nous ne disons pas que le problème est présent et
on ne réagis pas.
Conflit ouvert = déclaré, oppose deux différents parties (groupes ou personnes)
Les étapes du conflit
1: une situation se passe
2: évaluation de la situation comme innaceptable; cela me dérange parceque…
3: réaction vue comme nécesaire; il faut faire quelque chose…
La perception de ce qu’est un conflit tient à la fois à des éléments

Only pages 1-3 are available for preview. Some parts have been intentionally blurred.

Objective = on est dans une situation donnée
Sujective = on interprète cette situation
Les conséquences des conflits dépendent dans une large mesure de la perception et des
réactions de la personne affectée.
Utilité des conflits
Si il n’y avait pas de conflit dans une société, il n’y aurait pas de transformation,
d’évolution.
Dans une société ou on ne reconnait pas les conflits ou on n’essait pas de les régler, on
sera toujours en guerre.
Aide à connaitre ce qui est acceptable ou non
Apprendre à examiner et réviser ou maintenir certaines normes
Potentiel transformateur dans la vie sociale
Le conflit et la justice
Notre sens de la justice est mis en question quand il y a atteinte contre ce que nous
pensons être le bien. Il est rétabli quand ce tort est redressé, donc, la justice est liée à la
réponse aux conflits.
Il y a plusieurs façon de résoudre les conflits
Moyens officieux ou officiels
La justice civile et la justice pénale ont pour fonction de résoudre certains types de
conflits
Leur manière de résoudre ces conflits est actuellement remise en question
Victime se voit souvent oubliée
Les peines ne sont pas assez sévères
Attente de procès trop long
Etc…

Only pages 1-3 are available for preview. Some parts have been intentionally blurred.

Les conflits et les relations de pouvoir
Définition des conflits important, des problèmes et des crimes (comportement jugés
contraires aux normes édictées par le code pénal)
Dépendent largement des relations de pouvoir existant au sein d’un groupe sociale donné
(ce n’est pas la société qui décident ce qui est un crime, c’est un groupe de personnes
influentes avec une relation de pouvoir.) Les lois sont votés en fonction des groupes qui
sont les plus puissants.
En raison de cette situation, ces groupes peuvent disposer pendant une certaine période de
temps du pouvoir de définir les conflits
Conflit versus Crime
Conflit = brisure de relation
Crime = transgression portant atteinte à l’État et à ses règles (acte commis et définit
comme contrevenant au code pénal/criminel)
II. Les types de processus
1. Justice punitive ou rétributive
Vision du crime; une justice plus formelle, institutionnelle. Elle intervient lorsqu’on
observe un manquement à une règle établie par la loi ou un outrage (grand non-respect,
offense de toutes les valeurs, etc.) envers l’unité morale (tribunaux, etc).
On doit rétablir l’équilibre affecté par le crime en infligeant une peine/punition.
Centrée sur le délit
La vision du criminel est vu comme excercant son libre arbitre (choix rationnel du bien
vs du mal). Cette vision ne prend pas en considération le contexte de la situation. Le
criminel est vu comme quelqu’un de différent des autres (les délinquants vs les gens
normaux)
Ce qu’on punit, c’est un acte du passé en provoquant une exclusion (catégorie de la
société) et une souffrance (privé de liberté et de tout ce qu’il s’y rapporte.)
Place de la victime est presque invisible.
2. Perspective réhabilitative
You're Reading a Preview

Unlock to view full version