Study Guides (380,000)
CA (150,000)
York (10,000)
FR (10)
Final

FR 2100 Study Guide - Final Guide: Regions Of France, Phaseolus Vulgaris, Eure


Department
French Studies
Course Code
FR 2100
Professor
Henriette Gezundhajt
Study Guide
Final

This preview shows pages 1-3. to view the full 12 pages of the document.
CONCEPTS SUR EXAMEN FR 2100
Les concepts saussuriens
Langage/langue/parole
LE LANGAGE : aptitude innée à communiquer propre à chaque humain
LA LANGUE : un système de communication particulier qui permet une communauté ou un
groupe social de transmettre les messages
LA PAROLE : l’utilisation généralement orale de ce système par un locuteur individuel
Signe linguistique/signifiant/signifié
UN SIGNE LINGUISTIQUE : union d’un concept (le signifié) et d’une image mentale acoustique
ou graphique (le signifiant)
LE SIGNIFIANT : image sonore ou graphique
LE SIGNIFIÉ : image mentale (surgit à l’esprit), concept, rassemblement des propriétés
définitoires
Caractéristiques du signe linguistique
Signifié + signifiant
LA SIGNIFICATION : passage du signifiant à son signifié ou vice-versa = base de toutes les
langues
Le signe linguistique est arbitraire (immotivé) mais il est nécessaire
Les signifiants sont associés avec les signifiés par convention, avec l’accord du groupe
Synchronie/diachronie
SYNCHRONIE : l’observation d’un état de langue considéré dans son fonctionnement interne à
un moment donné
DIACHRONIE : analyse des phénomènes du point de vue de leur évolution historique
EXEMPLE : l’étude de la langue du XVIIe siècle parlée à l’époque de Corneille = étude
synchronique, l’évolution historique des langues = étude synchronie
La phonétique articulatoire
Classification des sons
Voyelles pp39-41
Consonnes
Mode d’articulation
Lieux d’articulation
Type de
mouvement
Passage
de l’air
Vibration
des
cordes
vocales
Bi-labiale
Labio-
dentale
Apico-
dentale
Apico-
alvéolaire
Pré-dorso-
alvéolaire
Pré-dorso-
pré-
palatale
médio-
palatale
dorso-
palate ou
dorso-
vélaire
post-
dorso
uvulaire
Occlusion
Oral
Non
voisée
p
t
k
Voisée
b
d
g
Nasal
Voisée
m
n
ɲ
(ŋ)
Friction
Oral
Non
voisée
f
s
ʃ
Voisée
v
l
z
ʒ
ʀ

Only pages 1-3 are available for preview. Some parts have been intentionally blurred.

Facteurs prosodiques
L’accentuation : une proéminence attribuée à une syllabe
o La durée
o L’intensité
o La variation mélodique
L’intonation
E caduc
o Syllabe ouverte
o Maintien obligatoire
CCC CCVC vendredi
Devant H aspiré le haricot
Devant les chiffres 1, 8, 11
Dans une syllabe en finale accentuée prends-le !
Dans quelques mots isolés dehors, querelle
o Suppression obligatoire
CVC CC
À la fin d’un groupe des mots elle lit mon livr(e)
Précédé d’une voyelle mon ami(e) part
Suivi d’une voyelle une exempl(e) intéressant
La phonologie
Phonème/variante
UN PHONÈME : une unité minimale distinctive de son
On combine les phonèmes pour constituer des unités sonores qui revoient à des unités
linguistiques
Différence de prononciation des voyelles = variation phonétique
Les allophones
Paire minimale
Deux unités significatives (lexèmes ou morphèmes) constituent une paire minimale lorsqu’elles
ne s’opposent que par un seul phonème
EXEMPLES : si [si] / su [sy], j’ai dit [ʒedi] / je dis [ʒədi]
Test de commutation
Sur l’axe vertical/paradigmatique phonèmes, morphèmes, mots
UN PARADIGME : une class d’éléments qui peuvent se substituer les uns aux autres
Placer les éléments susceptibles de former un paradigme dans le même contexte pour
déterminer ceux qui peuvent effectivement apparaître et ceux qui seraient exclus
UN SYNTAGME : la combinaison de différentes unités linguistiques dans une chaîne pour
produire une nouvelle unité de sens
Permutation changer l’ordre des éléments pour déterminer les syntagmes possibles et
impossibles
Opposition distinctive ; rôle fonctionnel

Only pages 1-3 are available for preview. Some parts have been intentionally blurred.

Types de variantes
VARIANTE : réalisation d’un phonème
Discours familier, rapide voyelles inaccentuées dites à double timbre (E, O, EU) deviennent
moyenne ou disparaissent
Dialectale ou sociale
Variantes conditionnées aimé/aime
Variantes obligatoires allongement
o [ʀ, z, v, ʒ] voyelle accentuée
o A post, O fermé, EU, 4 nasales suivies d’une consonne prononcée
La loi de la distribution complémentaire
DISTRIBUTION COMPLÉMENTAIRE : la règle générale de la distribution complémentaire qui
stipule qu’en syllabe accentuée, les archiphonèmes E, EU, O sont généralement ouverts si la
syllabe est fermée, et ils sont généralement fermés si la syllabe est ouverte
Phonèmes vocaliques à aperture ouverte apparaissent généralement dans des syllabes fermées
o /ɛ/, /œ/, /ɔ/
Phonèmes vocaliques à aperture fermée apparaissent généralement dans des syllabes ouvertes
o /e/, /ø/, /o/
Rendement fonctionnel d’une opposition
Si une opposition phonologique est productive, on dit qu’elle a un bon rendement fonctionnel
Voyelles à timbres différents, comme /i/ et /y/ l’opposition est conservée car son rendement
est important
Neutralisation d’une opposition
La disparition de certaines oppositions du système phonologique des voyelles françaises
o Des facteurs phonologiques des voyelles à double timbre
o Des facteurs phonétiques la facilité d’articulation/perception, /~ɛ/-/~œ/ et /a/-/ɑ/
Dans le nord de la France, certaines oppositions vocaliques ont tendance à disparaître à cause
de deux facteurs prédominants
o Un rendement vocalique faible brin/brun
o Une différence acoustique faible pattes/pâtes
Syllabe ouverte/syllabe fermée
Syllabe ouverte ce qui se termine par une voyelle prononcée
Syllabe fermée ce qui se termine par une consonne prononcée
Traits distinctifs
Mode d’articulation
o Occlusion/friction
o Orale/nasale
o Non-voisée/voisée
Point/lieu d’articulation
o Consonnes
Bi-labiale
Labio-dentale
You're Reading a Preview

Unlock to view full version