Class Notes (836,135)
Canada (509,645)
History (929)
HIS2762 (21)
Lecture

12-02-2013.docx

3 Pages
53 Views
Unlock Document

Department
History
Course
HIS2762
Professor
Nicole St- Onge
Semester
Fall

Description
• Beaucoup de conversation au sujet de la forme de la création d’une fédération. • Ils sont d’accord pour former trois gouvernements : Fédéral, Provincial et Municipal. • Les conversations tourne autour du niveau de contrôle de chaque palier du gouvernement. • Les Maritimes sont préoccupé de qui contrôle quoi. Ils savent et voient que les colonies des Maritimes n’auront pas de populations qui montent en population. • Les autres individus qui sont préoccupé sont les délégués francophones puisqu’ils veulent protéger le droit civil et la langue française ainsi que la religion catholique. • Le débat est assez long et se conclu en compromis, ils décident de diviser les pouvoirs entre le fédéral et les provinces. • La Santé, l’Éducation, les Entreprises de nature locales appartient aux provinces. • Ce qui est ajouté est que dans l’Acte de l’Amérique du Nord, il y a deux choses qui influencent le gouvernement fédéral. Il a le pouvoir de désaveux sur une législation provincial. • Le fédéral peut annuler des lois entre les provinces et le fédéral. • La deuxième résolution qui provoque des débats est qui influence quoi ou qui contrôle au niveau du fédéral? • Le décision d’une chambre de représentation populiste et une chambre avec une représentation égal pour la chambre haute. • Chaque région reçoit 24 sièges, pour essayer de contenter les maritimes. • L’autre élément important sera le schéma financier parAlexander Tilloch Galt. • Galt dans son idée lorsqu’il avait créer le schéma financier il insistait que le fédéral devrait assurer les sources ou les revenues fiscaux irait au fédéral. Il devrait avoir un pouvoir illimité sur les taxent, impôts etc… • Ceci cause des débats, et les provinces réalisent qu’ils seraient dépendants du gouvernement fédéral. Ils souhaitaient plus d’indépendance, les élites de Québec et les Maritimes ont refusé ceci. • Finalement, les délégués respectent le schéma de Galt mais les Maritimes insiste que si le fédéral reçoit le gros des revenus que celui-ci doit assumer les dettes des colonies. Chaque province n’aurait aucune dette lorsqu’elle rentre dans la fédération. • Le gouvernement fédéral doit assumer la construction du chemin de fer inter-colonial. • Finalement, les provinces auront contrôle sur certaines revenues en fin de compte. • La conférence de Québec finissent le 20 octobre, après la Conférence de Québec les politiciens du Canada-Uni ne cherchent pas à trouver l’approbation de l’électoral en parti grâce au fait que c’était un parti de coalition. Ils vont dire qu’ils suivent la procédure britannique puisque la majorité de l’assemblé souhaite ceci. • Il y a un désavantage avec ceci puisque les politiciens représentent qu’un petit parti de la population. • Les gens qui avaient voté pour ces partis exclus plusieurs résidents. Les femmes ne pouvaient pas voté et les gens qui n’avait pas de terres. • Même dans la sphère politique au Canada-Uni, le projet de confédération ne sera pas un projet unanime. • Les politiciens canadien-français seront divisé sur se sujet notamment le parti rouge d’Antoine-Aimé Dorion. Eux s’opposent vigoureusement au projet, selon Dorion ceci serait une fédération déguisée puisque le fédéral sera trop fort. • Le Parti Bleu sous le contrôle de George-Étienne Cartier appui se projet. • 91 délégué vote pour la confédération et 33 contre. • N-B le débat est beaucoup plus prolonger et animé, le problème chez-eux est qu’il y a des élections. • En février 1885 il y a un gouvernement qui ne favorise pas la confédération qui est élu. Selon lui la confédération amenait aucun avantage pour le N-B. • Ce qui influencera les N-B sont les invasions des fenians. Ceci pourrait mieux les protéger et la G-B pousse les colonies pour s’unir ce qui créerait une entité forte. • Samuel Leonard Tilley présente les avantages entre autre l’amélioration économique et commerciale avec le reste du Canada. • Samuel Leonard Tilley est élu alors le N-B accepte de rentrer dans la confédération. • La Nouvelle-Écosse est la dernière province qui doit décider. • Charles Tupper comme Tilley insistait que la confédération ouvrirait de nouvelles options pour les régions productrices de charbon puisqu’il manque de charbon en Ontario et au Québec. • Selon Joseph Howe la N-E n’avait aucun intérêt à changer la constitution. Il insistait que la N-E pourrait perdre son identité dans une fédération. • Il insiste que la N-E être lié à la G-B et non vers les terres de l’Ouest. • Cependant le PM Tupper n’a pas demandé à son électorat s’ils voulaient faire ceci. Il passera simple
More Less

Related notes for HIS2762

Log In


OR

Join OneClass

Access over 10 million pages of study
documents for 1.3 million courses.

Sign up

Join to view


OR

By registering, I agree to the Terms and Privacy Policies
Already have an account?
Just a few more details

So we can recommend you notes for your school.

Reset Password

Please enter below the email address you registered with and we will send you a link to reset your password.

Add your courses

Get notes from the top students in your class.


Submit