Class Notes (839,555)
Canada (511,390)
History (929)
HIS2764 (54)
Lecture

01-16-2013.docx

4 Pages
98 Views

Department
History
Course Code
HIS2764
Professor
Serge Durflinger

This preview shows page 1. Sign up to view the full 4 pages of the document.
Description
HIS 2764 – le mercredi 16 janvier 2013 - Traité de Westminster donne au Canada le droit d’avoir des relations int. Sans l’aide la G- B. - Même si la direction du Canada était au Canada de décider, le Canada maintien un rôle et un lien très fort avec la G-B. - Le Canada et les autres membres du Commonwealth on le même monarque. Les autres pays voient le Canada comme une parti de l’Empire et non son propre pays. - Même si le Canada fait une transition c’est plutôt un changement émotionnelle. Ont parle d’un pays encore embryonique dans son indépendance nationale. - Lorsqu’on pense a son pays la G-B était très influente. La politique int britannique avait une influence marquante sur les décisions prisent par le Canada et les pays externes. - Le traité n’est pas une indépendance a 100%. Ceci aide à expliquer p-q le Canada rentre en guerre en 1939. - Pendant une longue période le pays qui fournissant le plus d’immigrant était les G-B. - En 1913 un pays de 8M 400 000 immigrant et 25% de ces immigrant son des britanniques. - Plusieurs villes telles que Hamilton étaient compromises de 25% d’habitant né en G-B. - Les liens familiaux, sociaux et culturel son très fortement relier avec la G-B. - Ceci change la mentalité du Canada anglais. Cette forte immigration c’est arrêté pendant la période des années 1930 grâce aux crashs économiques. - Le Canada adoptait les mêmes politiques que les britanniques où ces individus essayaient d’aller chercher les mêmes politiques que la G-B. - Il est claire que le Canada dépendait de la G-B pour de l’information et pour des recommandations. - Il y avait un contre-pas entre ces deux ; o Pour WLMK si ont ne pouvait pas participer à des guerre avec la G-B ont e pouvait pas. o James Eayrs attaque la politique de défense du Canada et du PM. o D’autre historiens son en désaccord. Pour pouvoir se distancer de la G-B il était efficace de s’avoir distancier de la G-B et des problèmes de guerre. o De plus, les E-U était notre véritable voisin et il y avait énormément de visite entre ces deux nations. Le Canada connaissait les E-U plus que la G-B. Souvent les individu britannique arrivait au Canada et adoptait une penser nord américaine malgré les croyances et la culture britannique. Il était clair que notre partenaire économique #1 était les É-U. WLMK essayait de faire le Canada comme un intermédiaire entre la G-B et les E-U. o Le Canada n’était pas seulement passif même si la politique étrangère était important cette décisions de ne rien faire est une politique en elle-même. De plus, l’amitié entre WLMK et FDR. - Le journal intime de WLMK qui représente 50 000 pages. Dans ce journal il exagère sa relation avec FDR quelque peu. - Roosevelt était plus populaire que FDR, il était à l’avantage de WLMK d’être photographié et liée avec FDR puisqu’il était lui-même plus populaire que le PM. - King dit qu’il était pris de prendre « The american road ». Roosevelt connaissait le Canada, il avait une maison en N-B. Il visitait le Canada souvent et connaissait le pays mieux que n’importe quel président précédent. - Cette relation de « triangle » avec la G-B le Canada et l’É-U. - Au mois d’aout 1938 le président et le PM ouvrent les ponts des Mille-Îles. Ceci symbolisait la relation entre les deux pays, les deux hommes et les relations économique entre les provinces et les États qui entour les grand-lacs. - Cet événement démontre qu’ont crée des liens nord-sud plus fort sans perdre toutefois les relations est-ouest. - FDR va à l’Université Queen’s pendant la collation des grades. L’université offre à Roosevelt un degré honorifique. Celui-ci dit que si jamais le Canada sera menacé par une grande puissance que les É-U ferait quelque chose. - King voit ce que Roosevelt essaie de dire en « lisant entre les lignes ». Lorsque Roosevelt dit ceci il dit que pour les É-U s’il y a une menace aux sols canadiens ceci est une menace envers les É-U aussi. Ceci démontre que les É-U protègerais le seul canadien. - King envoie des navires sur les côtes pacifiques et que si jamais les É - U aurait une bataille entre les É-U et le Japon que le Canada ne serait pas vulnérable. - King voie en Roosevelt un ami mais également une menace à la souveraineté canadienne. Cette menace c’est concrétisé. Le Canada est protégé en Amérique du Nord puisqu’il est isolé et qu’il est protégé par la G-B et les É-U. - La géographie et l’histoire ensemble nous démontrent les forces du Canada. Lorsque James Eayrs observe le Canada et qu’il le démontre comme étant lâche il oublie la situation géographique du Canada. - La politique canadienne était de supporter l’isolationnisme au Canada. Ceci était une politique populaire de ne pas être lié avec des conflits outre-mer. - Le publique canadien ne voulait pas s’impliquer en Occident. La G-B n’était pas isolationniste. Elle ne veut pas être isolationniste mais elle veut apaiser les risques montant avec les nouveaux dictateurs. - De plus, ils s’avèrent beaucoup plus couteux en terme d’homme, d’argent et de politique si un pays entre en guerre. - Il est important d’observer le Canada avant de critiquer WLMK. Il n’avait pas beaucoup d’option alternative. L’isolationnisme était vérit
More Less
Unlock Document

Only page 1 are available for preview. Some parts have been intentionally blurred.

Unlock Document
You're Reading a Preview

Unlock to view full version

Unlock Document

Log In


OR

Join OneClass

Access over 10 million pages of study
documents for 1.3 million courses.

Sign up

Join to view


OR

By registering, I agree to the Terms and Privacy Policies
Already have an account?
Just a few more details

So we can recommend you notes for your school.

Reset Password

Please enter below the email address you registered with and we will send you a link to reset your password.

Add your courses

Get notes from the top students in your class.


Submit