Textbook Notes (270,000)
CA (160,000)
UOttawa (6,000)
ADM (1,000)
Chapter 1 -5

ADM 1700 Chapter Notes - Chapter 1 -5: Vingtaine, Brossard, Symantec


Department
Administration
Course Code
ADM 1700
Professor
Seli K Apedome
Chapter
1 -5

This preview shows half of the first page. to view the full 3 pages of the document.
ADM 1700 A
1
Devoir 1
Échéance : le mardi 01 novembre 2016
Etude de cas : le groupe 3-SOFT
Comme bien d’autres entreprises, le Groupe 3-SOFT est né dans le sous-sol d’une résidence à
Saint Constant sur la Rive-Sud de Montréal. C’était en 1987, avec 40$ en poche et du
financement obtenu par cartes de crédit, deux jeunes entrepreneurs alors au début de la
vingtaine, Serge Beauchemin et André Morissette avaient la volonté de réussir.
Déménagé depuis à Brossard, Le groupe 3-SOFT se présente aujourd’hui comme premier
revendeur de logiciels au Quebec et l’un des plus importants au pays. Il occupe aussi le
premier rang au Canada dans le marché des logiciels destinés au secteur de l’éducation.
L’entreprise qui assurait déjà sa rentabilité au terme de la première année grâce à un chiffre
d’affaires de 600 000$, puis de 1,5M$ l’année suivante, devrait afficher des revenus de 70M$
en 2004. L’entreprise entend poursuivre sur sa lancée. « Il y a de la place pour accroître nos
parts de marché et notre clientèle », affirme M. Beauchemin, président de 3-SOFT, qui
possède aussi des bureaux à Ottawa, à Toronto et, depuis 18 mois, à Calgary.
Le marché de la revente de logiciels aux Canada ne sera pas en forte croissance au cours des
prochaines années, soit environ de 3 à 4% par an. Mais, souligne M.Beauchemin, c’est un
secteur d’activité évalué à quelque 1 milliard de dollars et dont 3-SOFT ne détient que 8% des
parts. « Nous allons travailler à prendre une plus grande part de la tarte », assure le président.
Au pays, Le Groupe 3-SOFT occupe une place dominante dans la vente de licences Microsoft
au secteur de l’éducation : 40% des ventes canadiennes du géant Seattle dans ce domaine
passent par 3-SOFT. L’entreprise compte Symantec, Adobe, Novell et Lotus parmi ses
partenaires d’affaires. En plus du gouvernement du Québec, elle a pour clients de grandes
entreprises comme la Banque Nationale, Métro et Loblaw.
La gestion à distance
Même si sa division Logiciel 3-SOFT fournit près de 95% de ses bénéfices, le Groupe mise
aussi sur deux autres filiales pour assurer sa croissance. Lancée en 2001, sa division Noxent
« œuvre dans le marché le plus prometteur des prochaines années », estime M.Beauchemin.
You're Reading a Preview

Unlock to view full version